La fable et la vérité

Pages: 5 (1048 mots) Publié le: 13 mars 2013
De façon originale Jean-Pierre Claris de Florian, auteur de la « La Fable et le Vérité » a voulu tenter d’opposer deux situations différentes. Celle de la vérité d’abord, puis celle de la fable.
Ainsi cet écrivain du XVIII e siècle s’interroge afin de savoir si un rapprochement est possible entre les deux.
Ici un portrait présentant la vérité, puis un second présentant la fable se mettent enplace. Ce qui ne va pas empêcher un dialogue entre les deux. Cet échange étant favorisé par la construction même du texte, c’est-à-dire la forme de la fable.­

I. Antithèse entre la vérité et la fable.
A) Le portrait de chacune d’elles
Le fabuliste nous présente les deux portraits de chacun des deux personnages opposés en tous points grâce à une antithèse. Ainsi, la vérité est présentéetristement. Tout en étant personnifiée elle apparaît sous un mauvais jour. Elle semble au bord du gouffre, d’où la référence au puits. D’ailleurs, personne ne s’intéresse plus à elle. Et le champ lexical du temps marqué par des mots tels que « temps [] détruits » renforce l’idée de l’isolement et du désespoir qui s’installe chez elle. D’ailleurs la longueur des vers et la ponctuation mise en placerenforcent encore une fois cette idée. Les vers 5 et 6 le confirment grâce à leur longueur qui donne une lecture lente et maussade.
Par la suite, le fabuliste présente  la Fable personnifiée, comme étant l’exact opposé de la Vérité, et ce grâce à la mise en place d’une dichotomie.
En effet, la Fable est très positivement présentée, car contrairement à la Vérité celle-ci est joyeuse et riche, levers « La Fable, richement vêtue » le confirme. Ceci est aussi mis en avant par la forme de l’écriture qui est rapide et rythmée, le nombre de pieds de chaque vers est moins long. Et la présence de virgules donne aussi plus de vitalité. De plus, on bascule ici d’un temps passé et révolue, marqué par l’utilisation du verbe « sortir » au passé simple, à un temps présent avec le verbe « venir ». Maistout en étant attirante de par ses bijoux, la Fable est tout de même fausse car elle se cache derrière de faux accessoires, tandis que la vérité se montre sous son vrai jour, « toute nue » (v.1)
En fait, même si elles s’opposent en tous points, la Vérité et la Fable vont malgré tout réussir à se rencontrer grâce à un dialogue mis en place par cette dernière.
B) L’installation d’un dialogue.
Lagaieté empruntée par la Fable est mise en avant par l’exclamation « Eh ! » mise en apposition avec « Vous voilà ! ». Les points d’exclamation traduisent l’enthousiasme de cette dernière ? L’emploi de la majuscule devant le mot « Bonjour » confirme cette bonne humeur. C’est-à-dire que le ton employé est appuyé et jovial.
La Fable passe ensuite aux questions avec «  Que faites-vous ici seule sur unchemin ? ». La tristesse de la Vérité est ici encore confirmée dans sa réponse avec l’emploi du verbe « geler ». Et ainsi, une nouvelle rupture se crée dans le rythme de l’écriture. Une nouvelle lenteur s’installe. Le vocabulaire confirme de nouveau l’état d’esprit de la Vérité avec l’expression « Je demande en vain » ou « hélas ! ». Avec le renforcement du champ lexical de la vieillesse avecl’expression « Vieille femme », le fabuliste insiste sur cette idée de personnification. La Vérité se considère en effet comme une vieille femme.
Etant toutes deux rejetées, l’une chez les fous, l’autre chez les sages, nos protagonistes mettent en place une entente qui fera ressortir une sorte de compromis.

II. Leur entente
A) L’objet de leur compromis
La Fable confirme qu’elle est acceptéepartout en disant «  Partout je suis fort bien reçu » (v.20) tandis que la Vérité n’est acceptée nulle part. La première invite donc la Vérité à changer de comportement. Pour ne pas heurter celle-ci, elle emploie l’expression « dame Vérité » (v.21) qui prouve sa considération et son respect pour cette dernière. Reprenant en écho le vers 1, la Fable invite la Vérité à la réflexion, grâce à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La Fable et la Verite
  • La fable et la vérité
  • La fable et la vérité
  • La fable et la verité
  • La fable et la vérité
  • La verité et la fable
  • La fable et la vérité
  • la fable et la verite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !