La fabrication du sucre de cannes

661 mots 3 pages
La fabrication du sucre de cannes
1. Préparation avant broyage

En montant sur la chaîne à cannes vers les moulins, les cannes passent à travers un ou deux « coupe cannes » et un « défibreur ». Elles en sortent en menus morceaux mais aucune extraction de jus n’est effectuée à ce stade.

2. Broyage :

Les cannes ainsi préparées sont ensuite écrasées dans cinq ou six moulins successifs qui en extraient le jus contenu dans les cannes. De l’eau d’imbibition et ajoutée à la couche de cannes avant le dernier moulin et le jus donc plus léger, du dernier moulin est pompé en amont selon la technique d’imbibition composée pour améliorer l’extraction totale du jus. Les jus provenant des divers moulins sont mélangés et tamisés avant d’être pompés au poste de clarification.

3. Production de vapeur :

Le ligneux sortant du dernier moulin est qui est encore humide s’appelle bagasse. Cette bagasse est transportée directement aux fourneaux des chaudières à vapeur où elle est brulée pour produire sous forme de vapeur toute l’énergie requise par la sucrerie.

4. Clarification :

Le jus mélangé provenant des moulins est chauffé jusqu’à ébullition dans les réchauffeurs, puis chaulé avec du lait de chaux et envoyé au décanteur. Dans cet appareil, les impuretés séparées du jus par la chaux, coulent au fond en entrainant les matières en suspension et le jus clarifié déborde en surface de façon continue.
Ces impureté forment des boues qui sont filtrées afin de récupérer le jus qu’elles contiennent tandis que le jus clarifié va directement à l’évaporateur.

5. L’évaporation :

L’évaporateur est généralement un appareil à quadruple effet. Cela veut dire que le jus est évaporé dans le premier corps de l’appareil sous une certaine pression, puis dans le second sous une pression plus faible, ensuite dans le 3eme sous un certain vide et enfin dans le 4ème sous un vide plus grand. Cette pression décroissante permet au jus de bouillir à des températures plus

en relation

  • Le sucre
    1913 mots | 8 pages
  • Fiche crap service le rhum
    2050 mots | 9 pages
  • La commercialisation du sucre reunionnais
    5731 mots | 23 pages
  • La tricherie en milieu scolaire
    1124 mots | 5 pages
  • Bar Rhum
    1759 mots | 8 pages
  • Les mutations de l'industrie sucrière aux antilles françaises de 1848 à 1939
    1470 mots | 6 pages
  • La nuit du renard
    317 mots | 2 pages
  • Fabrication du rhum
    651 mots | 3 pages
  • RT Didier GRODAR
    4558 mots | 19 pages
  • Composition
    1990 mots | 8 pages