La famille

342 mots 2 pages
La crise que connaît aujourd'hui la famille, en de nombreux pays industrialisés, avec son instabilité, sa réduction de taille, la fréquente absence d'un des parents du domicile familial, et l'incapacité des époux à transmettre à leurs enfants des directives de vie et des valeurs, se traduit, nous disent psychologues et psychiatres, par une augmentation impressionnante des troubles psychiques chez l'enfant, et par une difficulté croissante des jeunes à s'insérer dans la société, faute d'une personnalité équilibrée et sûre d'elle même. Les psychologues ne cessent de répéter, depuis des années, que la démission des parents vis-à-vis de leurs responsabilités éducatrices laisse les jeunes à eux-mêmes, sans guide ni soutien, sans boussole pour la vie, avec une liberté dont ils ne savent que faire, dans un triste état de vide moral qui ne facilite guère la prise de responsabilités1.

Ces manques dans le développement de la personnalité de nombre de jeunes aujourd'hui illustrent en négatif tout ce que la famille apporte en positif à l'enfant pour l'aider à atteindre sa dimension adulte. Les sciences humaines, psychologie, sociologie, morale, philosophie ont largement exploré la question et nous aident à comprendre cette action éducative de la famille. Cependant l'Eglise a aussi son mot à dire sur la question, non seulement à cause du poste d'observation privilégié qu'elle occupe dans la société, mais aussi parce qu'elle s'estime engagée avec l'humanité, et obligée de mettre en garde politiciens, éducateurs, parlements et sociétés contre la dégradation de la famille et ses funestes conséquences pour la société de demain.

Notre intention est de présenter ce que dit l'Eglise Catholique, dans les différents documents de son Magistère, sur le rôle de la famille dans la formation de la personnalité de l'enfant. Nous ferons toutefois précéder cet exposé par un tour d'horizon des différents apports des sciences humaines en ce domaine. Ce tour d'horizon nous permettra de

en relation

  • La famille
    940 mots | 4 pages
  • La famille
    2140 mots | 9 pages
  • Famille
    1293 mots | 6 pages
  • Famille
    1077 mots | 5 pages
  • La famille
    394 mots | 2 pages
  • La famille
    5984 mots | 24 pages
  • la famille
    7627 mots | 31 pages
  • Famille
    2537 mots | 11 pages
  • La famille
    1193 mots | 5 pages
  • la famille
    433 mots | 2 pages