La fidélisation des salariés

1151 mots 5 pages
II. LA FIDELISATION
De nos jours, limiter les dépenses et améliorer son rendement est une priorité pour l’entreprise. Les salariés demandent une prise en charge de leurs qualifications mais aussi de leur besoins spécifiques. Ce sont ces ingrédients qui vont permettre à une entreprise de fidéliser ses employés, limiter les frais dus à un turnover élevé et augmenter sa rentabilité. C’est la combinaison des actions au court terme que nous avons évoquées précédemment avec les actions au long terme de la fidélisation qui vont améliorer le turnover de l’entreprise et la rendre plus rentable.
1. Définition La fidélisation est un enjeu majeur pour les entreprises. Elle devient aussi importante que le recrutement. Fidéliser, c’est se donner les moyens de garder ses employés, c'est-à-dire limiter le turnover de ses salariés. La fidélisation est une force de l’entreprise dépendante du bien-être de ses employés et de leur volonté de rester au sein de leur entité. La fidélisation passe par la motivation des salariés mais elle est représentative des actions mises en place par l’entreprise sur le long terme. Une entreprise dont le turnover est inférieur à 10% est une entreprise pérenne. En effet, la force d’une entreprise passe par un taux de rotation d’employés limité qui sera synonyme d’une bonne gestion de son équipe de travail. Calcul du turnover d’une entreprise :
Une société en 2006 regroupe 100 salariés au 1er janvier.
Pendant l'année 2006 :
10 sont embauchés
5 quittent la société.
La rotation de l'emploi = (10+5)/2 / 100 soit 7,5 %
2. Pourquoi fidéliser ?
a. Une meilleure productivité de la part des salariés Un salarié heureux est un salarié productif. 89% des DRH pensent que le bien - être d’un salarié est un facteur de rentabilité et d’attraction des talents. Un employé qui se sent bien en entreprise est forcément capable de se démener pour elle. Il sera capable de la souvenir, d’être force d’innovation pour la pérennité de son « groupe », de sa «

en relation

  • Fidélisation salariés
    841 mots | 4 pages
  • La fidélisation des salariés
    10051 mots | 41 pages
  • Cadre conceptuel sur la fidelisation des salaries
    3005 mots | 13 pages
  • Les différentes formes de fidélisation des salariés
    2407 mots | 10 pages
  • Adecco
    3098 mots | 13 pages
  • Memoire
    22269 mots | 90 pages
  • Projet de mémoire
    2283 mots | 10 pages
  • la fidelisation
    20619 mots | 83 pages
  • bchaminadeidentetfidelsalar
    5566 mots | 23 pages
  • Economie des ressources humaines (fidelisaton)
    7772 mots | 32 pages