La Fin du monde

813 mots 4 pages
BIBLIOGRAPHIE
Né en 1941, année de l’entrée en guerre du Japon, Hayao Miyazaki grandit dans un pays ravagé par la guerre, et part s’installer dans la banlieue de Tôkyô pendant son enfance, période où sa mère atteinte de tuberculose passe neuf ans dans un hôpital. Son père dirige une entreprise de construction aéronautique, ce qui lui vaudra une véritable passion pour le monde de l’aviation.
En 1958, il regarde un dessin animé de la Tôei Animation Compagny, Le serpent blanc, qui sera une révélation pour lui: tombé littéralement amoureux de l’héroïne, il est désormais convaincu qu’un film d’animation peut saisir et émouvoir autant sinon plus qu’un film tourné en prises réelles. En 1963, après quatre ans d’études d’économies et de sciences politiques, il entre à la Tôei Animation Compagny et travaille sur de nombreuses séries comme Les Moomins, Ali Baba et les 40 voleurs, Lupin III, Heidi, Un chien des flandres… il fait un voyage en Europe afin de repérer des décors pour la série Heidi, et découvre le vieux continent qui lui inspirera de nombreux décors pour ses prochains films. Il rencontre également
Isao Takahata avec lequel il devient syndicaliste, et commence la réalisation en 1978 avec la série Conan le fils du futur, succès bientôt suivi du long métrage Le château de Cagliostro, avant son départ de la compagnie où il a fait ses débuts.
En 1982 il commence pour le magazine Animage (dirigé par le futur directeur des studios Ghibli, Tôshio Suzuki) un manga intitulé Nausicaä de la vallée du vent, dont la publication s’achèvera en 1995. En effet la condition posée par le maître sur cette bande dessinée est qu’il doit pouvoir y travailler uniquement lorsqu’il n’est pas occupé par l’animation. Nausicaä comble le vide entre les périodes de travail.
Le succès du manga est tel qu’on lui propose de l’animer, sur un court-métrage de 15 minutes, ce qu’il refuse tout d’abord, puis accepte une proposition de long métrage à condition que son ami Takahata en soit

en relation

  • La fin du monde
    653 mots | 3 pages
  • La fin du monde
    6098 mots | 25 pages
  • La fin de leur monde
    2489 mots | 10 pages
  • La fin du monde
    2247 mots | 9 pages
  • La fin du monde
    479 mots | 2 pages
  • La fin du monde
    1613 mots | 7 pages
  • La fin du monde
    275 mots | 2 pages
  • La fin du monde
    2489 mots | 10 pages
  • La fin dans le monde
    1193 mots | 5 pages
  • la fin du monde
    585 mots | 3 pages