La flexibilité

Pages: 21 (5172 mots) Publié le: 23 février 2011
Introduction

Aujourd’hui, les salariés ont de plus en plus tendance à souhaiter une plus grande personnalisation des conditions du travail. Les individus souhaitent prendre leur vie en charge et la planifier de manière stratégique. Nombreux sont les jeunes cadres qui espèrent quitter leur emploi pour exercer un travail plus autonome tel qu’une profession libérale.
Cette tendance s’expliquepar le fait que les individus souhaitent participer aux décisions concernant leur vie professionnelle, ce qui est tout à fait compréhensible. Les entreprises, elles, se trouvent face à de nouveaux impératifs, en matière d’organisation du travail, qui impliquent d’accorder une plus grande marge d’autonomie, de liberté et de flexibilité aux salariés. En effet, l’entreprise peut difficilement apporterles mêmes réponses à toutes les catégories de salariés. Une gestion de carrière ciblée apparaît nécessaire.
En effet , la flexibilité du travail est considérée comme facteur important pour atteindre l'équilibre entre ce que le personnel souhaite obtenir dans l’organisation et les objectifs visés par l’E/se. Les employés disaient apprécier que leur organisation fasse preuve de flexibilité, que cesoit en ayant une attitude souple concernant les heures de travail ou en offrant les options suivantes : horaire de travail flexible, semaine de travail réduite, télétravail, temps partiel, congés sans solde et étalement du revenu. Quelques-uns exprimaient que sans cette flexibilité, ils seraient incapables de participer au monde du travail.

Définition :

La flexibilité consisteen l’aptitude de l’entreprise à s’adapter sans délai aux
modifications imprévisibles de son environnement. En d’autres termes, il s’agit pour
l’entreprise d’adapter son produit aux désirs des consommateurs, de répondre à leur envie d’être différents des autres.
En effet, la différenciation, chose à laquelle le client s’attache vivement, nécessite une adaptation qui est en réalité basée surune standardisation.
L’entreprise se trouve alors confronté à un dilemme : adaptation des produits aux clients au détriment des coûts ou standardisation de ceux-ci.

Contexte historique :

1 - La crise des années 1960-1970
Cette crise se manifeste par l’accélération des cadences qui génèrent des rebuts, des gaspillages et des malfaçons. Les effets des cadences infernales se confirment pardes conditions de travail qui se détériorent, la routine et l’abrutissement qui engendrent surmenage et accidents de travail, l’absentéisme qui se développe, les taux de rotation du personnel qui s’élèvent et l’augmentation des revendications et conflits. Tout cela entraîne une baisse des gains de productivité. Cette crise est dûe au refus de la routine et à l’abrutissement de la part des salariésqui souhaitent un enrichissement du contenu de leur travail. Cette crise est sociale.
Note : Marx considère que le travail devient aliénant. L’aliénation est l’état des travailleurs qui, dépossédés du sens de leur travail, deviennent des étrangers à eux-mêmes.
2 - La crise des années 1980-1990
Cette crise est dûe aux nouvelles contraintes du marché :
* Fin de la production de masse :variété des produits. Le taylorisme est jugé trop rigide d’où la nécessité des ateliers flexibles (flexibilité fonctionnelle).
* Le taylorisme n’est plus adapté avec l’arrivée de l’automatisation : l’ouvrier doit être polyvalent aujourd’hui (flexibilité fonctionnelle)
* Les nouveaux modes de pensée : écoute, dialogue, coopération, participation de tous, appel à l’intelligence des salariés.Cette crise est une crise d’efficacité.

1-Limites du Taylorisme

A la fin des 30 glorieuses, le Taylorisme s’effrite sous l’effet de divers facteurs:

* Progrès technique

* Rejet du modèle Taylorien par des salariés insatisfaits

* Transformation et évolution de la demande

* Evolution de l’environnement global de l’entreprise

* Rejet de la nouveauté et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Flexibilité
  • La flexibilité
  • Flexibilité
  • Flexibilité
  • Flexibilite
  • Flexibilité
  • Flexibilité
  • Flexibilité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !