La fonction critique du rire

340 mots 2 pages
N’oublions pas que le rire est moins un divertissement qu’un avertissement : il revêt en effet une fonction critique qui l’associe à la liberté d’expression. Dans le prologue de Gargantua, texte largement provocateur et sacrilège, si Rabelais fait du rire “le propre de l’homme”, c’est qu’il lui assigne des exigences avant tout éthiques : il ne suffit point de préférer le rire aux larmes, le rire doit avoir une légitimité morale. S’il permet, comme nous l’avons vu précédemment chez Bergson, de prendre du recul, c’est peut-être pour mieux combattre les préjugés. Ainsi constitue-t-il une arme redoutable pour dénoncer les tyrannies de toute sorte : cet aspect critique du rire est particulièrement mis en valeur par l’affiche du Dictateur, qui semble faire voler en éclat… de rire tout le mythe nazi. Tourné en 1940 dans une période dramatique de notre histoire, ce film transforme en effet le comique clownesque en véhémente satire sociale et politique contre la dictature, mais aussi en vibrant plaidoyer humaniste.

De même que Rabelais nous prévient que Socrate, laid extérieurement, était plein de sagesse divine, et nous invite à voir dans le rire une profonde valeur humaine et philosophique, de même le “petit barbier” juif du Dictateur nous appelle à la conscience et aux enjeux de la responsabilité individuelle et collective : dans ce cas, le rire est humaniste. Derrière des titres aussi drôles que “Fesse pinte”, “La Dignité des braguettes”, “Des pois au lard avec commentaire”, etc. chez Rabelais ou derrière le personnage bouffon de Charlot il faut donc chercher la “substantifique moelle”, c’est-à-dire le sens caché sous la surface : derrière l’apparente frivolité, l’engagement. Comme nous le voyons, toute la difficulté du rire vient qu’il s’en prend à ce qui lui est le plus étranger : si l’ordre établi a peur du rire, c’est parce qu’il est avant tout transgressif. Cet aspect essentiel amène donc à réfléchir au rire sur un plan plus anthropologique et

en relation

  • Le rire
    2007 mots | 9 pages
  • Francais
    2970 mots | 12 pages
  • Les aspects comiques d'une pièce de théâtre ne servent-ils qu'à faire rire ?
    856 mots | 4 pages
  • Synthèse sur le rire
    1255 mots | 6 pages
  • Synthèse de documents rire pourquoi faire?
    2248 mots | 9 pages
  • Le rire
    1320 mots | 6 pages
  • La fonction soiale du rire
    1308 mots | 6 pages
  • Corrigé de bts: synthèse molière, imbert, bergson, chaplin. tableau de confrontation
    1899 mots | 8 pages
  • Muc francais le rire
    783 mots | 4 pages
  • Synthèse pourquoi rit-on
    512 mots | 3 pages