La fontaine, 10 fables, résumés, et morales

866 mots 4 pages
L'aigle et le hibou:

Les 2 se jurent de ne pas manger leurs petits.
Le hibou décrit ses petits à l'aigle comme des oiseux magnifiques, mignons et que le meilleur moyen de les reconnaître est à leur beauté , que si il ne sont pas aussi bien fait qu'elle l'a dit ce n'est pas les, elle fait confiance à l'aigle.
Un soir l'aigle aperçoit les petits du hibou qui sont en fait hideux, il pense alors que ce ne sont pas ceux de son amis puisqu'ils ne sont pas aussi beaux qu'ils lui avaient été décrit, alors il les mange

Si le hibou avait décrit ses enfants tel qu'ils étaient vraiment, il ne se serait pas fait dévorés car l'aigle les aurait reconnus. L'amour pours ses enfants l'a aveuglé

La morale est l'amour est aveugle

Le cheval et l'âne:

Un âne et un cheval se dirigeait ensemble vers une ville en tirant une charrette, le cheval ne portait que son harnois et l'âne était très chargé.
Il demanda au cheval de l'aider en prenant la moitié du poids qu'il avait à supporter, le cheval refusa et l'âne mourut sous la charge.
Le cheval du tirer seul la charrette et porter ce que l'âne portait de plus

La morale est Il faut s'entraider

Le loup plaidant contre le renard devant le singe:

Un loup se plaint d'avoir été volé, il accuse un renard.
Le loup et le renard sont pour le juge qui est un singe qui les connait des menteurs.
Le loup et le renard défendent leur cause l'un l'autre, le singe qui n'a confiance en aucun des deux décident des le condamner tout 2.

La morale est On ne croit pas les menteurs, même quand il disent vrai.

La Lionne et l'Ourse:

Une lionne avait perdu son enfant, un chasseur l'avait enlevé.
La lionne rugit toute la nuit et empêchât les animaux de dormir
L'ourse lui dit qu'elle aussi avait manger des enfants qui avait des parents, que d'autres on vécus la même chose par sa faute, et lui demande de se taire car les autres se sont tues.
Personne ne la soutiendras

La morale est Quand on souffre d'un mal qu'on a déjà commis,

en relation

  • La Fontaine
    529 mots | 3 pages
  • Dissert
    2512 mots | 11 pages
  • Exposé fable de la fontaine
    1449 mots | 6 pages
  • la cigale et la fourmi
    1343 mots | 6 pages
  • Dissertation
    483 mots | 2 pages
  • Commentaire littéraire : la fontaine, « le pouvoir des fables », fables.
    1312 mots | 6 pages
  • Le chêne et le roseau
    1215 mots | 5 pages
  • Les deux amis La Fontaine
    1049 mots | 5 pages
  • La cigale et la fourmi analyse jean de la fontaine
    2010 mots | 9 pages
  • « L’apparence en est puéril ; mais ces puérilités servent d’enveloppe à des vérités importantes. » la fontaine
    931 mots | 4 pages