La fontaine de sang baudelaire

982 mots 4 pages
La Fontaine de Sang

*Préambule culturel*
Analyse linéaire

Ce sonnet est extrait de la 4ème section des Fleurs du Mal, qui porte le même titre que l’ensemble, et a pour thème l’érotisme (sonnet = forme ancienne empruntée à la Renaissance italienne (Pétrarque) et souvent consacré à l’amour. Forme : 2 strophes de 4 vers et 2 strophes de 3 vers). Dans ce poème, L’amour se présente comme une expérience dangereuse et décevante ; et qui s’inspire de la liaison tourmentée de Baudelaire avec Jeanne Duval. Le poème semble au départ s’éloigner du thème de l’amour puisqu’il décrit le poète comme un objet percé ou comme une plaie ouverte mais on verra que ce texte revient finalement au thème de l’amour meurtrier à travers trois étapes qui mêlent le sang et le vin. On procédera à une lecture linéaire en suivant dans l’ordre du teste la transformation du thème du liquide.

Les deux quatrains décrivent une blessure plus précisément une hémorragie s’élargissant progressivement jusqu’à noyé tout l’univers. Le poème est dominé par l’emploi de la première personne, voire le pronom personne ‘‘ je ’’ (4 fois), ‘‘ me ’’ (3 fois), ‘‘ mon’’ (v.1) et ‘‘moi’’ (v.13) qui est employé à la césure pour être mis en valeur. Mais Baudelaire ne choisit pas de nous montrer ses sentiments et le vers 1 nous place immédiatement dans le registre tragique avec le mot ‘‘sang’’. On peut aussi être heurté par la comparaison matérielle entre Baudelaire et une chose. Ce thème de la fontaine au vers 2 lance le vocabulaire du liquide présent dans tout le texte : à preuve le champ lexical ‘‘coule’’ (2 fois), ‘‘flots’’ ‘‘fontaine’’, ‘‘îlots’’, ‘‘désaltérant’’, ‘‘soif’’, ‘‘vin’’ (2 fois), ‘‘boire’’.L’élément liquide dominant est clairement le ‘‘sang’’ suggéré par le vocabulaire suivant : ‘‘sang’’, ‘‘blessure’’, ‘‘rouge’’, ‘‘aiguilles’’, ‘‘champs clos’’ ( = arène), ‘‘cruelles’’. Le poète est le jouet d’une hallucination (‘‘il me semble’’ v.1) celle d’une perte de sang permanente et paradoxale car aucune

en relation

  • "La beauté" de baudelaire
    647 mots | 3 pages
  • Baudelaire et la mort
    2666 mots | 11 pages
  • Le Masque Baudelaire
    1087 mots | 5 pages
  • Analyse Au Lecteur de Charles Baudelaire
    1903 mots | 8 pages
  • Poésie de baudelaire
    320 mots | 2 pages
  • Une Charogne de Baudelaire
    441 mots | 2 pages
  • A une passante, baudelaire
    435 mots | 2 pages
  • Une charogne de baudelaire
    821 mots | 4 pages
  • L'amour charles baudelaire
    1378 mots | 6 pages
  • Une charogne - charles baudelaire
    763 mots | 4 pages
  • Une charogne - charles baudelaire
    1988 mots | 8 pages
  • Les petites vieilles - Charles Baudelaire
    651 mots | 3 pages
  • Le cygne de charles baudelaire
    637 mots | 3 pages
  • Le revenant baudelaire
    659 mots | 3 pages
  • Une charogne de Baudelaire
    735 mots | 3 pages