la formule de dieu

Pages: 619 (154705 mots) Publié le: 7 janvier 2015
Traductions françaises
La Formule de Dieu, Éditions Hervé Chopin, 2012
L’Ultime Secret, Éditions Hervé Chopin, à paraître

JOSÉ RODRIGUES DOS
SANTOS

LA FORMULE
DE DIEU
TRADUIT DU PORTUGAIS PAR
CARLOS BATISTA

Pour Florbela, Catarina et Inês

« Je suis l’Alpha et l’Oméga, le
commencement et la fin, dit le
Seigneur, qui est, qui était et qui est
à venir, le Tout-Puissant. »L’Apocalypse, I, 8

Avertissement
Toutes les données scientifiques ici présentées
sont vraies.
Toutes les théories scientifiques ici exposées
sont défendues par des physiciens et des mathématiciens reconnus.

Prologue
L’homme aux lunettes noires gratta une allumette et approcha la flamme de sa cigarette. Il aspira
et un nuage de fumée fantomatique s’éleva lentement.
L’homme parcourut larue du regard et apprécia la
tranquillité de ce coin charmant.
Le soleil brillait, des arbustes verts égayaient les
jardins entretenus, de jolies maisons en bois bordaient
la rue, les feuilles frémissaient sous une brise matinale
qui s’emplissait d’odeurs et de mélodies, parfumée par
la fraîcheur des glycines, bercée par le chant des cigales et le doux gazouillis d’un colibri. Un rireinsouciant se mêla à cet harmonieux concert, celui d’un
enfant blond qui criait et sautillait de joie sur le trottoir, tirant un perroquet multicolore au bout d’une
ficelle.
Le printemps à Princeton.
Au loin, le bruit d’un moteur attira l’attention de
l’homme aux lunettes noires. Il se pencha et regarda
au bout de la rue. Trois motos de police, à la tête d’un

8/1063

cortège de voitures quis’avançaient à vive allure, surgirent du côté droit ; le bruit s’accrut et se transforma
en un ronflement trépidant. L’homme écrasa sa cigarette dans le cendrier posé sur le rebord de la fenêtre.
– Ils arrivent, dit-il, en tournant la tête.
– Je commence à enregistrer ? demanda l’autre,
le doigt posé sur le bouton d’un appareil à bande
magnétique.
– Oui, c’est préférable.
Le cortège devoitures s’arrêta dans un tohu-bohu devant la maison située de l’autre côté de la rue,
une bâtisse blanche à deux étages avec un balcon en
façade de style néo-classique ; des policiers en uniforme et en civil assurèrent le contrôle du périmètre,
tandis qu’un homme robuste, visiblement un garde du
corps, alla ouvrir la portière de la Cadillac noire qui
s’était garée devant la maison. Un homme âgé,au
crâne chauve cerclé de cheveux blancs, en sortit et
rajusta son costume sombre.
– J’aperçois Ben Gourion, dit l’homme aux lunettes noires, depuis la fenêtre d’en face.

9/1063

– Et notre ami ? Est-il là aussi ? interrogea
l’homme au magnétophone, frustré de ne pouvoir observer la scène par la fenêtre.
Le premier détourna les yeux de la limousine
pour regarder vers la maison. Lasilhouette familière
du vieil homme, légèrement voûté, avec ses cheveux
coiffés en arrière et sa fière moustache grise, apparut
sur le seuil de la porte et descendit l’escalier tout
sourire.
– Oui, le voilà.
Les voix de ces deux hommes se rencontrant
dans l’escalier du jardin résonnèrent dans les haut-parleurs du magnétophone.
– Shalom, monsieur le Premier ministre.
– Shalom, professeur.
–Soyez le bienvenu dans mon humble demeure.
C’est un plaisir d’accueillir le célèbre David Ben
Gourion.
Le chef du gouvernement rit.

10/1063

– Vous plaisantez sans doute. Tout le plaisir est
pour moi. Ce n’est pas tous les jours qu’on rend visite
au grand Albert Einstein.
L’homme aux lunettes noires regarda son
collègue.
– Tu enregistres ?
L’autre vérifia les aiguilles quioscillaient sous
les cadrans de l’appareil.
– Oui. Ne t’inquiète pas.
Là-bas, en face, Einstein et Ben Gourion étaient
bombardés par les flashes des reporters, devant le
rideau vert et mauve de la glycine qui grimpait
jusqu’au balcon. C’était une magnifique journée de
printemps, le scientifique proposa de rester dehors et
indiqua des chaises en bois posées sur la pelouse humide ; tous deux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les formule
  • Formules
  • Formules
  • Formul
  • Formules
  • Mon dieu !
  • Dieu
  • Dieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !