La france de la belle époque

Pages: 5 (1075 mots) Publié le: 2 avril 2011
La France de la Belle-Epoque : entre dynamisme et stagnation
II. Une société de Belle-Epoque : névrose de fin de siècle ou optimisme d'ouverture du XXè siècle ?
A. Aspects optimistes
1. Consommation populaire
Le marché intérieur, en dépit de l'affaiblissement démographique, est + porteur.

Evolution positive des salaires réels.

Réduction à partir de 1900 des écarts salariaux.
Niveau devie en hausse, donc consommation populaire en hausse.

2. Marché intérieur qui progresse, s'homogénéise
Soutenu dans les grandes villes par l'essor de Grand Magasins.

Succursales multiples.
Petits commerces qui ont survécu à la Grande Dépression.

3. Limites de la consommation
Pas encore stade de conso de masse. Différence avec les USA qui se nourrit des écarts de productivité.

Tailledu marché : 70 millions aux USA contre 39 millions en France. La taille du marché francais est un facteur de moindre rentabilité.

B. Société dominée par de nouvelles classes sociales
1. Domination bourgeoise
Le monde des entrepreneurs s'est complexifié avec la diversification des origines sociales.
Dynasties familiales : Schneider ou de Wendel en Lorraine. Mobilité sociale ascendante (cf.Georg Simmel).

Essor des Grandes Ecoles dont sont issus les entrepreneurs.
Perte de pouvoir par les notables traditionnels. Les Hauts fonctionnaires constituent une classe déclinante.

2. La catégorie des exploitants agricoles
Agriculture moderne de type capitaliste. Intégration de l'agriculture aux exportations.
Coopératives agricoles : Groupe Lafayette et Mac Mahon. Elles sont cpdt peudvp sauf en région parisienne.
Syndicalisme agricole divisé entre un syndicalisme de droite (Société des Agriculteurs Francais, gros fermiers) et syndicalisme de gauche modéré.
Néanmoins beaucoup de petits propriétaires : 48% des exploitations.

3. France : cas préoccupant dans les liens territoriaux>
En 1913 les villes et les campagnes sont plutôt côte à côté, sans véritable imbrication. Laruralité est cependant dominante jusqu'en 1930. 16 villes dépassent 100 000 habitants, soit 1/7 de la population francaise.

C. Modernité et pessimisme
1. La France entre dans une certaine modernité vis-à-vis de la religion
Affrontement entre Eglise catholique et République gouvernée depuis les Lois Constitutionnelles de 1875 par des anticléricaux. Ils veulent laïciser la France, dans un espritjacobin et centralisateur.

Les ordinations de prêtres catholiques se ralentissent bcp à partir de 1907. 55 000 prêtres début XXè. Les prêtres sont mal préparés à accueillir la RI. Grosses disparités entre les prêtres des campagnes et les prêtres des villes : en France il y a 12 000 communes de moins de 200 habitants. Clergé régulier (‚clergé séculier : pas de voeux) composé de 30 000 hommes et130 000 femmes qui appartiennent aux congrégations religieuses.
Cependant grand rayonnement de l'Eglise Fr avec 3/4 des religieux à travers le monde.

Une partie de la bourgeoisie reste fidèle à l'Eglise. Une autre partie est plutôt libérale et anticléricale.
Intellectuels partisans du catholicisme social, né sous Pie IX (1846 | 1878) et qui se développe avec les Cercles Catholiques. Albertde Mun en est l'emblème, monarchiste, patriote.

Les ouvriers sont plutôt indifférents à l'Eglise voire anticléricaux. Influencés par la montée du radicalisme. Dans certaines régions il y a une trop grande collusion entre l'Eglise et le patronat.
Le monde rural est catholique, entretenu par les fêtes religieuses et les fêtes patronales.

Dans le Bassin Parisien déclin de l'Eglise. Oppositionsà l'échelle de Paris.
Intellectuels se convertissent au catholicisme : Paul Claudel en 1886.

2. La séparation de l'Eglise et de l'Etat
Gallicanisme : le pape n'a pas le pouvoir de gouverner les Eglises nationales ‚ ultramontanisme
Pour la Belle Epoque, deux papes : Leon XIII (1878 | 1903) et Pie X.

L'ultramontanisme domine en France, s'appuyant sur Concordat signé par Bonaparte en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La france de la belle epoque
  • La france de la belle epoque
  • La france à la belle époque
  • La france de la belle époque
  • La france de la belle époque
  • La france de la belle époque
  • La france de la belle époque
  • France a la belle époque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !