La france face aux exportations chinoises

1584 mots 7 pages
1. INTRO AVEC ETATS DES LIEUX

Avec 1.33 milliard d’hab la chine est de loin le pays le + peuplé devant l’inde et les EU. Elle présente un rythme de croissance de l’ordre de 10% depuis les années 80.
Cepdt c’est son ouverture à l’occident en 1978 et son intégration a l’OMC en 2001 qui lui a permit de s’ouvrir sur le RDM provoquant une explosion des exportations. Ainsi aujourd’hui la chine est la deuxième puissance economique mondiale provoquant la crainte des pays développés, spectateur de la montée en puissance de la chine grâce à ses exportations.

C’est ce que nous allons voir dans une 1ere partie. Ensuite dans une 2nde partie nous évoquerons les opportunités qu’engendrent ce « phénomène économique chinois »

2. La crainte des pays développés justifiée par la montée en puissance des exportations chinoises

3. Les exportations chinoises : une aubaine pour les pays développés.
1.La chine à des faiblesses interne dont les pays développés peuvent tirés profit :
 Leur système bancaire présentent des dysfonctionnement les banques chinoises souffrent de l'absence d’une analyse des risques dans la politique d'octroi des prêts ainsi que d'un manque de suivi rigoureux des dossiers.
Ainsi, aujourd’hui le surendettement des entreprises chinoises est considérables 70 % des crédits accordés par les banques chinoises, constitue ainsi un risque majeur pour le système bancaire chinois
Selon les données officielles, la Chine occupe la première place en Asie pour le volume brut de ses prêts non performants : ils s'élèvent à 416 milliards de dollars en 2004, soit 49 % de l'encours régional de prêts non performants.
Le système bancaire fait donc l'objet d'une réforme d'ensemble
Si la réforme est menée à bien, le secteur bancaire chinois, qui se situe au deuxième rang en Asie, constituera un véritable gisement d'opportunités, dont les banques françaises ne pourront se désintéresser.
 Sa reste un pays à problème sociaux, inégalités…
Seuls 5 % des 25-64 ans

en relation

  • Françafrique
    2612 mots | 11 pages
  • Chine
    1246 mots | 5 pages
  • strategie
    1596 mots | 7 pages
  • ÉCONOMIE EN CHINE
    4968 mots | 20 pages
  • La chine
    2057 mots | 9 pages
  • Dm N 3
    1704 mots | 7 pages
  • yuan
    5474 mots | 22 pages
  • Liens économiques et financiers
    3008 mots | 13 pages
  • Sous évaluation du yuan
    5792 mots | 24 pages
  • Les quotas textiles
    19346 mots | 78 pages