La fraternité

1532 mots 7 pages
LA FRATERNITE

VM, Dignitaires qui décorez l’Or, vous tous mes FF et mes SS en vos grades et qualités. Le travail que je vous présente ce soir a pour titre La Fraternité.

Tout Franc-maçon a sa propre sa perception de la fraternité. Aussi, je vous épargnerai la définition d’un dictionnaire, dont j’avais préalablement fait le choix.

Qu’est ce qui nous motive et nous rassemble à chaque tenue en ce lieu ?

Bien sûr travailler, de « midi à minuit », car un Franc-maçon n’aspire pas au repos. Mais c’est travailler ensemble, en communion et ressentir l’amour fraternel de chacun d’entre nous.

Nous sommes tous différents, nous venons d’horizons différents, mais lorsque nous nous retrouvons dans ce lieu et que nous laissons nos métaux à la porte du temple, nous sommes des frères et des sœurs unis poursuivant le même but de perfectionnement.

En intégrant la franc-maçonnerie, je savais que je rencontrerai des personnes qui auraient des points de vues différents des miens, des idées divergentes des miennes, car la franc-maçonnerie est une société humaine.

Mais, j’ai fait le choix d’être parmi vous, car comme a pu l’écrire ST EXPUPERY: «Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis».

La fraternité comporte une dimension affective, elle est le lien fraternel et naturel qui unit ou devrait unir les membres de la même famille que représente l'espèce humaine.

On retrouve la notion de fraternité dans la doctrine chrétienne. Dans l'Évangile selon Matthieu, on peut lire « Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.

Selon la Genèse, tous les hommes descendraient d'Adam et Ève et formeraient ainsi une même famille.

Vous avez beau vous fâcher avec votre frère, vous fâcher avec votre sœur, en principe, vous ne détruirez pas la fraternité qui est entre vous.

En principe, car des rivalités entre les frères peuvent surgir, des conflits que la rivalité engendre.
Ainsi, Caïn et

en relation

  • La fraternite
    751 mots | 4 pages
  • vous avez dit apprenti
    382 mots | 2 pages
  • La fraternité
    1534 mots | 7 pages
  • mes freres et mes soeurs me rec
    483 mots | 2 pages
  • corpus 1ere S Malraux, Rousseau et Blazac
    929 mots | 4 pages
  • La culture et la guerre
    2057 mots | 9 pages
  • Lecture analytique
    798 mots | 4 pages
  • Les francs-maçons
    2928 mots | 12 pages
  • Fraternité et/ou citoyenneté ? "caïn n'est pas le frère d'abel"
    1902 mots | 8 pages
  • Benediction de la table
    451 mots | 2 pages