La géopolitique de nos jours

2783 mots 12 pages
Le terme apparaît sous la plume du professeur de science politique/géographie suédois Rudolf Kjellén dans un article de journal, en 1889, qui évoque les frontières suédoises[3], puis dans un ouvrage, Stormakterna[4]. Pour son auteur, la géopolitique est « la science de l'État comme organisme géographique ou comme entité dans l'espace : c'est-à-dire l'État comme pays, territoire, domaine ou, plus caractéristique, comme règne. Comme science politique, elle observe fermement l'unité étatique et veut contribuer à la compréhension de la nature de l'État » [5].

Il reprend en réalité les éléments de géographie politique énoncés par le géographe allemand Friedrich Ratzel, que l'on considère comme le père de la Geopolitik allemande. Ratzel analyse l'État en rapport avec sa géographie, son espace, son milieu, les deux sont en interactions. Dans son ouvrage Politische Geographie oder die Geographie der Staaten, des Verkehrs und des Krieges[6], Ratzel perçoit l'État comme un être vivant.
Écoles de pensée[modifier]
Friedrich Ratzel.

À la suite des analyses de Friedrich Ratzel, puis de Kjellén, nombre d'universitaires et de membres des États-majors tentent de mettre au point des analyses géopolitiques au service de leur pays. On peut ainsi distinguer quatre grandes écoles :
L'École allemande : die Geopolitik[modifier]

La géopolitique allemande – ou Geopolitik – repose sur les approches théoriques de Ratzel (1844-1904), qui donnera naissance à l'École de Berlin. Cette Geopolitik émerge avec la naissance du IIe Reich, dans la deuxième partie du XIXe siècle, qui cherche à se donner une légitimité territoriale et renforcer sa puissance. Elle est fortement influencée par des approches naturalistes ou environnementales comme celle du géographe Carl Ritter, de la pensée hégélienne notamment diffusée par son disciple Ernst Gapp, ou encore le darwinisme social passé entre les mains du biologiste philosophe Ernst Haeckel, le père du terme « écologie ».

L'approche

en relation

  • Géopolitique de la France (1848 - nos jours)
    3042 mots | 13 pages
  • Geopolitique
    756 mots | 4 pages
  • La guerre des ruines
    980 mots | 4 pages
  • Hgg esc
    1433 mots | 6 pages
  • Géopolitique et conflit
    1979 mots | 8 pages
  • petrole histoire
    3905 mots | 16 pages
  • La religion dans le monde
    911 mots | 4 pages
  • Dissertation sur le Pétrole
    1556 mots | 7 pages
  • M Diterran E
    3178 mots | 13 pages
  • géopolitique du bassin du nil
    2952 mots | 12 pages