La gestion de tresorerie

8319 mots 34 pages
Optimisation et stratégie
- L’optimisation de la gestion de trésorerie
- La stratégie d’utilisation des crédits
- Stratégie de placement des surplus.
Optimiser les placements et les crédits de trésorerie
- choisir la meilleure formule de placement
- mesurer les performances réelles d’un placement
- choisir le meilleur crédit de trésorerie
- mesurer le coût réelle d’un crédit
- les financements de l’activité import export

Durée Dates Prix Lieu
Logique de la gestion de trésorerie Le grand avantage de la gestion de trésorerie est qu’il s’agit maintenant d’un domaine parfaitement balisé du point de vue de ses objectifs. Le travail du trésorier d’entreprise est guidé à tout moment par l’objectif suprême, la trésorerie zéro, et par la valorisation des erreurs d’équilibrage, de sur-immobilisation et de sous-immobilisation[1]. 1- Concept d’optimum : la notion de trésorerie zéro L’objectif de la gestion de trésorerie en date de valeur est d’atteindre, dans toute la mesure du possible, la trésorerie zéro. Cet objectif reste évidemment théorique car tous les flux de recettes et de dépenses ne sont pas parfaitement prévisibles et donc connus avec certitude.
Pourquoi rechercher la trésorerie zéro ? La réponse est liée à la transformation même de la gestion de trésorerie moderne dans laquelle cette fonction est conçue comme un centre de profit :
-Tous excédents de trésorerie doivent être placés au meilleur taux de manière à optimiser les produits financiers de l’entreprise ;
-Tous les déficits de trésorerie doivent être bien sur financés au meilleur taux de manière à réduire au maximum les charges financières de l’entreprise.
En agissant de cette manière, le résultat financier de l’entreprise sera maximisé et la rentabilité finale de l’entreprise améliorée.
L’atteinte même partielle de cet objectif passe donc par une gestion active de la trésorerie dans laquelle l’aspect prévisionnel est primordial et les arbitrages très nombreux.[2] 2-

en relation

  • gestion de trésorerie
    13889 mots | 56 pages
  • Gestion de trésorerie
    341 mots | 2 pages
  • Gestion de trésorerie
    4977 mots | 20 pages
  • Gestion de tresorerie
    9500 mots | 38 pages
  • Gestion de tresorerie
    849 mots | 4 pages
  • Gestion de tresorerie
    2359 mots | 10 pages
  • La gestion de tresorerie
    3361 mots | 14 pages
  • Gestion de trésorerie
    644 mots | 3 pages
  • Gestion de trésorerie
    6404 mots | 26 pages
  • gestion de trésorerie
    3222 mots | 13 pages