La grèce

Pages: 10 (2282 mots) Publié le: 12 juin 2012
Institut des Hautes Etudes de Management
-HEM-











[pic]







Professeur :
Mr. Abdellaoui
Réalisé par :

Oumayma Elkahlaoui
Reda mtioui mechkouri
Meryem Elarabi
Loubna Baali
Med Amine hajjami







Sommaire



Introduction


1- La situation actuelle de la Grèce

2- Les problèmes de la Grèce :

✓ Problèmes financiers
✓Problèmes économiques
✓ Problèmes sociales

3- L’union Européenne et la Grèce

4- L’impact sur l’union Européenne

5- La Grèce peut elle être exclus de la zone euro

6- Les solutions proposées : plan d’austérité



Conclusion

Bibliographie


















Introduction

La Grèce se trouve à l’extrême sud de l’Europe centrale, elle est forméed’une partie continentale à 80% montagneuse (le point culminant se trouve au mont Olympe : 2 905 mètres), de la presqu'île du Péloponnèse et d’une partie insulaire composée de quelque 2 000 îles principalement situées dans la mer Égée et qui représentent près de 20% de la superficie du pays
La Grèce, vieille nation mais jeune État, appartient au groupe des pays de l'Europe méditerranéenne, dontl'histoire est riche mais qui ont connu une certaine forme de retard dans la modernisation, comblé après la Seconde Guerre mondiale, en particulier dans les années 1960 et 1970. L'importance de la marine marchande et de la diaspora sont ses principales spécificités à l'échelle internationale. Poids d'Athènes est considérable et tend à s'accroître.
Les revenus de la marine marchande, les versementsdes émigrés et les gains du tourisme permettent, avec les importantes subventions de la Communauté européenne (dans laquelle la Grèce est entrée en 1981), de compenser le déficit de la balance commerciale.









Quelle est la situation actuelle de la Grèce ?
Le pays est noyé sous une dette abyssale: plus de 113% de son PIB, soit près de 300 milliards d'euros. Son déficit pour 2009pourrait atteindre 14% du PIB contre les 13,6% jusqu'ici estimés, très au-dessus des critères de Maastricht [sont des critères basés sur des indicateurs économiques que doivent respecter les pays membres de l’Union européenne candidats à l’entrée dans l’Union économique et monétaire européenne, la zone euro). Une fois entrés, les pays membres doivent continuer à respecter ces critères, sous peined’avertissements puis de sanctions. Le respect de ces critères est jugé nécessaire à la réussite du Pacte de stabilité et de croissance, pour éviter les phénomènes de « passager clandestin » que les zones monétaires favorisent].- respectivement 60% et 3%. Le pays a besoin de 30 milliards d'euros cette année. Le 19 mai, confrontée à l'échéance d'uneobligation, la Grèce devra rembourser 9 milliards d'euros. Ses taux d'intérêt à dix ans sont en augmentation constante. Ils atteignent près de 10% fin avril, tandis que les taux sur 2 ans ont grimpé jusqu'à 18%. Le pays ne peut plus emprunter. Parallèlement, la Bourse d'Athènes est en chute libre.Pour 2010, le recul du PIB du pays pourrait être supérieur aux 2% initialement prévus.
Comment en est-elle arrivée là ?

Le tourisme et le transport maritime, les deux piliers de l'économie grecque, ont subi de graves revers en 2008, -15% de leurs revenus en 2009. Mais ces pertes ne sauraient expliquer à elles seules la situation actuelle. La cause est bien plus profonde.L'Etat souffre surtout d'un déficit structurel chronique. La Grèce a toujours été fortement endettée. Depuis dix ans, son ratio de dette publique n'est jamais descendu en dessous de 100% du PIB et les gouvernements conservateurs qui se sont succédé ont laissé courir les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • grece
  • Grèce
  • Grèce
  • Grece
  • La grèce
  • grèce
  • La grece
  • Grece

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !