La grenade

874 mots 4 pages
La GRENADE

Mes frères en vos âges et qualités,
Nous y voilà, pour ma première planche sur le symbolisme, je choisis la GRENADE.
Je comprends que pour vous mes frères, maitres et compagnons la grenade c’est du vue, revue, du réchauffé en sommes. Donc je suis le mouvement, je me plis à cet exercices de style sur le symbolisme, car vous l’avez compris ce n’est pas ce que je préfère mais quand il faut y aller.
J’ai découvert l’arbuste du grenadier et ces fruits lors d’un voyage en Turquie que j’ais fait récemment, je ne connaissais pas ce fruit dans son environnement, elle ressemble à une pomme jaune une croute très dur avec quelques reflets rouge surmonté d’une couronne.
A l’intérieure pleins de petit grains rouges, c’est une couleur assez rare pour un fruit comestible, ces grains sont collés entre eux par l’intermédiaire d’une membrane blanche c’est un ensemble qui fait bloc uni et à la foi séparé.
Originaire de la l’ancienne Perse (Iran), la grenade est cultivée depuis au moins 5000 ans en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Elle poussait dans les jardins suspendus de Babylone et figure sur les bas-reliefs égyptiens. La grenade était appréciée des nomades car, protégée du dessèchement par sa peau épaisse et coriace. Les caravanes pouvaient la transporter sur de longues distances, et son jus désaltérant et nourricier était très apprécié. Ce sont les Berbères (Maures) qui ont apporté le fruit en Europe et notamment la ville espagnole de Grenade fut fondée au Xème siècle, et lui doit son nom. En France on commence à la cultiver en Provence à l'époque de Louis XIV.
Après cette description succincte, la grenade à une forte valeur symbolique, pleine de significations qui vont de la prospérité, de la fertilité et de la mort.
Dans la Grèce antique il ne manque pas de références à la grenade. Ainsi, Cybèle déesse de la terre serait devenue enceinte en touchant un grenadier, Héra épouse fidèle à son mari et frère de Zeus, fut considérée comme la

en relation

  • LES GRENADES
    1713 mots | 7 pages
  • Les grenades
    867 mots | 4 pages
  • La grenade
    1144 mots | 5 pages
  • les grenades
    483 mots | 2 pages
  • Les grenades
    22430 mots | 90 pages
  • Grenade
    1710 mots | 7 pages
  • Les grenades
    3181 mots | 13 pages
  • La grenade
    752 mots | 4 pages
  • Les grenades
    537 mots | 3 pages
  • L'histoire de Grenade
    718 mots | 3 pages