La gss

Pages: 15 (3731 mots) Publié le: 26 mai 2013
L’étude de référence sur :

Le marché du jardin à l’horizon 2012
Quelles stratégies de croissance dans un marché mature ?
Le jardin s’est imposé comme la cinquième pièce de la maison. La perception du jardinage comme pratique ludique ou encore la tendance au cocooning sont de véritables aubaines pour les distributeurs. Mais exploiter ces filons ne suffit plus. Le marché du jardin estaujourd’hui à bout de souffle : le chiffre d’affaires du secteur augmente certes, mais faiblement. Sur la période 2005-2010, le taux de croissance annuel moyen du marché n’a été que d’environ 1%. Et la progression restera faible d’ici 2012 selon les prévisions exclusives de Xerfi-Precepta. Le marché pèsera alors 7,5 milliards d’euros ; les performances financières des jardineries et LISA se dégradent. Telest le constat de l’analyse financière menée par les experts de Xerfi-Precepta sur un échantillon représentatif d’opérateurs. Les tensions sur la trésorerie sont notamment de plus en plus pesantes et le besoin de financement à court terme se fait pressant.

-

Au-delà de ces problématiques communes, les opérateurs sont confrontés à des enjeux spécifiques selon leur profil : avec une part demarché de 29% en 2010, les GSB (Leroy Merlin, Castorama…) ont encore confirmé leur leadership. Leur domination sur le marché est liée, d’une part, à leur compétitivité prix, d’autre part à leur positionnement de multi-spécialiste de la maison. Ces acteurs profitent notamment du dynamisme des ventes de produits manufacturés (barbecues, mobilier…). Mais, s’ils veulent encore rafler des parts de marchéaux spécialistes, ces intervenants devront accroître davantage la dimension plaisir de l’achat dans leurs points de vente ; le poids des GSA (21% de part de marché) s’explique par le volume de leurs ventes saisonnières, stimulées par leurs prix bas. Le trafic important dans leurs magasins constitue un autre avantage concurrentiel déterminant. Cependant, les perspectives de croissance semblentassez limitées dans ce circuit, le rayon jardin n’étant souvent qu’un étal parmi d’autres ; la force des jardineries (20% de part de marché) réside dans leur expertise du végétal. Elles doivent faire valoir la profondeur et la largeur de leur gamme ou encore leur propension à conseiller le client. Leur positionnement hédoniste est également un atout de taille : il leur faut donc

-

-

PRECEPTAgroupe Xerfi 13-15, rue de Calais 75009 Paris Tél : 01 53 21 81 51 Télécopie : 01 42 81 42 14

web

encourager l’achat coup de cœur. Le développement de ces acteurs implique deux grands défis : d’une part, pallier à la saisonnalité des ventes en se diversifiant de manière raisonnée, d’autre part, renforcer leur compétitivité prix face aux GSA et GSB ; les libre-service agricoles (LISA)concentrent 15% de parts de marché. Ce groupe est très hétérogène : alors que certains évoluent vers un modèle de jardineries de proximité (Gamm Vert), d’autres ont préféré opter pour un positionnement sur les produits techniques pour le jardin (Espace Emeraude, Rural Expert). D’une manière générale, la proximité constitue la grande force des LISA : proximité géographique (petites surfaces encentre-ville, développement en milieu rural), mais aussi proximité sur le plan de l’offre (vente de produits du terroir, régionaux…).

Dans un marché du jardin qui a atteint sa phase de maturité, les spécialistes doivent redoubler leurs efforts afin de dynamiser la demande. Certes, la croissance externe permet de générer de la croissance en rachetant des parts des parts de marché à ses concurrents. Dansce cadre, Jardiland a prévu de recruter une cinquantaine d’indépendants, Nalod’s a racheté Delbard en 2010, Pollen et Baobab ont fusionné en mai 2011, etc. Mais au-delà de ces opérations, la croissance (et les marges) des acteurs doit également passer par une réflexion stratégique plus complète. L’analyse de Xerfi-Precepta met en lumière 3 axes : jouer la carte du pluricanal pour répondre aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expose gss
  • Les gss de sport et décathlon
  • Etude de cas gms-gss
  • Mode de distribution des gss
  • Exemple de fiche mission gss
  • Dossier type acrc gss multimédia

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !