La guerre éclair

Pages: 20 (4954 mots) Publié le: 15 janvier 2014
La guerre éclaire


Le terme apparaît pour la 1ère fois en 1935 dans un article de Deutsche Wehr. D'après cette revue militaire, les pays pauvres en ressources alimentaires et matières premières doivent «en finir au plus vite avec une guerre en tentant dès le départ d'emporter la décision par un engagement implacable de toute leur puissance offensive ». En outre, le terme est repris par lemagazine Time's le 25 septembre 1939 qui relate l'invasion de la Pologne par l'Allemagne : Ce n'est pas une guerre d'occupation, mais une guerre de pénétration rapide et destructrice – la blitzkrieg, la guerre éclair.

Stratégie de cette attaque :
Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l'utilisation de l'arme blindée est sensiblement différente dans les doctrines de l'armée allemande (Wehrmacht)et de l'armée soviétique. Pour les Allemands, la phase initiale du Blitzkrieg est la rupture rapide du système défensif ennemi en un point précis. Cette rupture est obtenue par une concentration de forces (Schwerpunkt), terrestres (blindés, artillerie, troupes d'élite, parachutistes et autres forces spéciales…) et aériennes.
Avant même que la rupture soit complètement obtenue, la phased'exploitation est engagée. Elle consiste à s'enfoncer le plus rapidement et le plus loin possible dans le dispositif ennemi. L'action est menée par des unités blindées et motorisées et peut être complétée par des commandos ou des forces aéroportées sur des points précis (points fortifiés, passage clefs), et, à la demande des troupes au sol, par un appui aérien tactique de soutien-feu (typiquement parbombardement en piqué : dans cette phase l'artillerie est trop en arrière pour pouvoir fournir un appui efficace). Les forces terrestres à pied suivent et occupent le terrain conquis. Elles assurent le contrôle des voies d'approvisionnement, la défense contre une éventuelle contre-attaque ennemie, et le nettoyage des poches de résistance (ou de fuyards) dépassées par la force blindée. La force blindéeelle-même avance le plus loin possible, contournant les obstacles sans chercher à les annihiler systématiquement. L'avance doit se faire en dizaines de kilomètres par jour, de façon à rendre impossible le rétablissement d'une nouvelle ligne de résistance par l'ennemi.
Les objectifs principaux sont la rupture du dispositif de communication et de ravitaillement ennemi via la capture ou ladestruction de points clefs (fortifications, carrefours routiers ou ferroviaires, ponts, dépôts de ravitaillement) et de centres de commandement. La technique est particulièrement efficace contre un ennemi privilégiant la tenue d'une ligne continue d'infanterie, dans laquelle les unités tiennent leur front et négligent leurs flancs et leurs arrières. Le défenseur n'a pas le temps de se ré-organiser et uneretraite entraîne la perte des moyens lourds comme l'artillerie anti-chars. Une fois la phase de rupture passée, l'opération peut devenir un encerclement à l'échelle opérationnelle (de l'ordre de plus de 100 km, et pouvant contenir une armée ennemie en entier). Les vastes poches ainsi formées sont réduites ultérieurement par des moyens plus traditionnels (infanterie, artillerie).
« Sa stratégieconsiste à emporter une victoire décisive sur ses adversaires par une série de courtes campagnes. Allemagne prit ainsi le contrôle de presque toute l’Europe et fut victorieuse pendant près de 2 ans. »

L'offensive éclair sur la Pologne constitue un retentissant succès pour le dictateur allemand, en 4 semaines il a avalé un pays entier et il est loin d'être rassasié. 2 mois après la chute deVarsovie en novembre 1939, il ordonne à ses généraux l'attaque vers l'ouest. Mais les officiers sont réticents, le gros de l'est doit être transporté vers les bords du Rhin, si l'offensive de Pologne a été couronnée de succès, les pertes sont assez importantes pour en tirer une leçon. Les canons anti-char polonais ont mis hors de combat l'équivalent une division de blindés légers. Un quart des avions...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 2Éme guerre mondial : la "drôle de guerre" et la "guerre éclair"
  • Eclairs au chocolat
  • ravel des éclairs
  • Eclairs au chocolat
  • Gaz eclair
  • Gaz eclair
  • Orages et éclairs
  • Titre eclair

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !