La guerre civile anglaise (fiche)

Pages: 5 (1246 mots) Publié le: 13 février 2012
LA GUERRE CIVILE ANGLAISE
(1640-1649)

Histoire des îles et de l'empire britannique

Plusieurs fois rivales au début du XV siècle, l'Ecosse et l'Angleterre entretiennent un lien qui va croissant avec l'accession au trône d'Ecosse de Marie Stuart en 1542 puis celle de Jacques 1er en 1603.
Son fils, Charles 1er hérite à sa mort d'un pouvoir absolu conquis de haute lutte par son père sur lesseigneurs d'Angleterre et plus relativement sur ceux d'Ecosse.
Aussi se débarrasse-t-il du Parlement en 1629 pour gouverner pendant plus d'une décénie sans partage si ce n'est la consultation de Thomas Wentworth et l'archevêque de Canterbury William Laud, deux de ses plus proches conseillers.

Domination politique, mais également domination des esprits; Charles 1er cherche à imposer lareligion anglicane aux écossais et rend obligatoire l'utilisation du Common Prayer Book en 1637, rédigé quelques années auparavant par Laud.
Réunis pour conclure le National Covenant, les écossais à majorité presbytériens refusent et expulsent les évêques un à un réaffirmant leur liberté religieuse. Ainsi débute en 1639 la première « Guerre des évêques » qui se solde par l'accord de Berwick avec leparlement écossais après que les deux armées ont campées sur leur positions.

Sitôt rentré à Londres, le roi prépare une nouvelle expédition, au motif d'une lettre adressée par l'Ecosse à Louis XIII lui demandant son arbitrage et perçue par Charles 1er comme une trahison. Mais ce dernier manque de moyens financiers pour mener à terme une telle campagne. Or, il ne peut les obtenir qu'avec l'accord duParlement dissout onze ans plus tôt.

Aussi convoque-t-il en avril 1640 l'assemblée pour obtenir ces crédits. Toutefois, il se heurte à un examen détaillé des abus de l'administration royale aux cours des dernières années. Les griefs sont entre autres d'ordre économique avec la contestation des taxes tonnage et ship money, mais aussi bien d'ordre politique. Le débat concernant la violation desprivilèges du Parlement en 1629 et la dégradation de la situation en Ecosse poussent Charles 1er à dissoudre le Parlement en mai 1640 soit après moins d'un mois d'exercice. Cette courte vie de l'assemblée lui vaut le surnom de « court Parlement ».

La désapprobation du peuple anglais vis à vis de la Couronne conforte les écossais dans leur position. Les deux nations entament des préparatifs d'unnouvel affrontement. Charles 1er peine à mettre une armée sur pied tant et si bien que les écossais prennent l'initiative et balaient les forces nordistes du roi. La seconde «Guerre des évêques » s'achève et des négociations s'engagent à Ripon. Le traité final impose notamment au roi une ratification par le Parlement anglais.

Charles 1er, dos au mur se résout donc à réunir en novembre 1640 cequi devient par la suite le « long Parlement ». C'est alors la recherche d'un consensus qui s'engage entre les deux parties. L'assemblée accepte ou du moins feint d'accepter de voter la levée de subsides une fois que le roi se sera expliqué sur les abus destructeurs des libertés du peuples. En échange de son aide, le Long Parlement exige la mise en accusation des deux conseillers du roi soupçonnésd’être responsables de sa politique absolutiste. Condamnés pour trahison, Thomas Wentworth (comte de Strafford) et William Laud (archevêque de Canterbury) sont décapités en 1641 et 1645.

Le long Parlement ne se contente pas des ces demandes. En décembre 1641, ses membres se mettent d'accord sur des actes à reprocher au roi; ils rédigent ainsi la « Grande Remontrance ». Il s'agit d'une liste degriefs et de réformes permettant aux parlementaires de contrôler l'action royale. Cet exposé de doléances exige en outre le contrôle du choix des ministres. La rupture entre la Couronne et le Parlement est inévitable.

Début 1642, Charles 1er pénètre dans le Parlement pour tenter d'arrêter Pym et quatre chefs de l'opposition. Ce virulent parlementaire s'est vite imposé comme le principal...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La guerre civil
  • Guerre civile
  • La guerre civil
  • Guerre civile
  • guerre civil
  • FICHE CIVIL
  • Fiche civil
  • Guerre civile Espagnole (Guernica)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !