La guerre totale ephemere

401 mots 2 pages
’entrée des troupes allemandes dans différents territoires en 1914, frappent les civils par une série d’atrocités. Un article de Marie Degrutière en 1998, dans Journaux de combattantset civils de la France du Nord dans la Grande Guerre, mentionne le cas de la France lors de son occupation. Il s’intitule « Déportation de femmes » et décrit la violence conçue par les allemands, quiréquisitionnent les vivres des Hommes : « nous n’aurons pour diner du pain et du riz, n’ayant pas trouvé autre chose », et qui déchirent également les familles : « les Allemands font partir dansd’autres pays occupés des familles entières ». Ils créent alors une soumission, où la volonté de se révolter est atténuée, et mise sous silence : « on installe des mitrailleuses dans les murs, et enattendant le départ, on les enferme dans les églises et les écoles ». La France doit ainsi se montrer soumise face aux pillages, aux viols, aux prises d’otages, aux destructions, que les Allemands lui fontsubir. L’horreur nait dans la vie quotidienne des occupés, par des pénuries alimentaires dès 1914, où les ravitaillements sont insuffisants, et par ces nombreuses déportations qui effraient et paniquentchaque jours.
Également Werner Beumelburg dans Civils belges « fusillés pour l’exemple », un extrait de La guerre de 14-18 racontéeddddddddddddddddddddddddddddddd’entrée des troupes allemandes dans différents territoires en 1914, frappent les civils par une série d’atrocités. Un article de Marie Degrutière en 1998, dans Journaux de combattantset civils de la France du Nord dans la Grande Guerre, mentionne le cas de la France lors de son occupation. Il s’intitule « Déportation de femmes » et décrit la violence conçue par les allemands, quiréquisitionnent les vivres des Hommes : « nous n’aurons pour diner du pain et du riz, n’ayant pas trouvé autre chose », et qui déchirent également les familles : « les Allemands font partir dansd’autres pays occupés des familles entières ». Ils créent alors une

en relation

  • Poujadisme
    1358 mots | 6 pages
  • Refuser la guerre
    3003 mots | 13 pages
  • Modernité
    1952 mots | 8 pages
  • liberation française
    902 mots | 4 pages
  • Issue de la guerre
    613 mots | 3 pages
  • L'habitat précaire
    2187 mots | 9 pages
  • La duchesse anie de paris
    282 mots | 2 pages
  • épicure vs socrate
    742 mots | 3 pages
  • La justice penale internationale
    1592 mots | 7 pages
  • Initialement sous pavillon allemand, le voilier porche alors le nom
    552 mots | 3 pages