La horla

Pages: 14 (3355 mots) Publié le: 12 mars 2013
Le Bécasse : Le vieux baron des Ravots est maintenant paralysé et ne peut plus chasser. Quand il fait beau on le mène sur un fauteuil sur le perron avec un domestique pour charger les fusils et un autre pour lâcher des pigeons. C’est ainsi qu’il passe ses journées. Quand vient la saison de la chasse, tous les chasseurs des environs sont invités au « conte de la Bécasse » c’est un rituel, chaqueconvive mange une bécasse, donne la tête au baron, celui-ci la met sur le goulot d’une bouteille, la fait tourner et le bec de l’oiseau désigne l’heureux gagnant qui aura le plaisir de manger les têtes et de raconter une histoire.
Ce cochon de Morin : Cette nouvelle relate l’histoire de Morin, mercier à La Rochelle, arrêté pour « outrage aux bonnes mœurs » car il a embrassé de force une jeunefille dans un train revenant de Paris, Henriette Bonnel. Celle-ci, qui s’était débattue contre Morin, cède aux charmes de Labarbe, venu plaider la cause de son ami le mercier.
La folle : En un seul mois, une jeune femme voit mourir son mari, son père et son enfant nouveau-né. Après six semaines de délire, elle sombre dans la mélancolie, bougeant à peine et hurlant dès qu'on veut la lever. Pendantquinze ans, une vieille bonne lui donne à manger, à boire et fait sa toilette. La guerre arrive. Un jour de décembre particulièrement froid, les Prussiens entrent dans le village et chaque foyer doit loger plusieurs soldats. Au bout de quelques jours, l'officier qui loge chez la folle exige qu'elle sorte de sa chambre, ce qui est impossible. Le lendemain, puisque la femme ne veut pas quitter son lit,l'officier exaspéré ordonne à ses hommes de transporter le matelas et la femme et de partir vers la forêt. Les soldats reviennent, seuls, et « on ne revit plus la folle. » À l'automne suivant, au cours d'une chasse en forêt, Mr Mathieu d'Endolin (le narrateur) découvre « une tête de mort ». Il réalise alors que les soldats ont abandonné la folle sur son matelas, et qu'elle s'est laissé mourirsans bouger avant d'être dévorée par les loups.
Pierrot : Mme Lefèvre, une veuve riche mais avare, se fait voler une douzaine d'oignons dans son potager. Suite au conseil d'un voisin, elle décide d'acheter un petit chien, un gros la ruinerait en soupe. Le boulanger lui amène un chien qui ne ressemble à rien mais qui a l’avantage d’être gratuit, il est surnommé Pierrot. Quand arrive la taxe pour lesanimaux qui est de huit francs elle refuse de payer aussi cher et décide de jeter Pierrot dans la marnière. La marnière c’est le puits dans lequel tous les chiens des environs finissent, ils y meurent de faim lentement, les derniers entrants mangeant la charogne des plus anciens. Une nuit avec sa bonne, elle jette Pierrot, elle entend la chute, les jappements du chien, cela lui déchire le cœur etles nuits suivantes elle voit en rêve Pierrot, c’en est trop, elle veut le faire remonter.Mais quand le puisatier lui demande quatre francs, elle refuse. Pour apaiser sa mauvaise conscience, elle va alors chaque jour au bord du trou lui jeter du pain. Jusqu’au jour où elle entend dans le puits un deuxième chien, il est hors de question de nourrir un autre chien, elle repart en mangeant le pain etlaisse mourir Pierrot.
Menuet : Jean Bridelle, cinquante ans, vieux garçon revient sur une petite chose navrante dont il a été témoin dans sa vie. Jeune homme, il étudiait le droit et allait chaque matin se promener dans la pépinière du jardin du Luxembourg ; au calme, il lisait un peu et écoutait les bruits de Paris. Il se pique de curiosité pour un vieillard qui, se croyant seul, danse dans lesallées du jardin. Ils deviennent amis et l’homme lui raconte sa vie : il était maître de danse à l'Opéra de Paris sous Louis XV ; il est marié avec la Castris, une danseuse qui avait été aimée du roi et de ce siècle galant. Jean Bridelle rencontre le couple un après midi dans le jardin, l’homme parle de danse et Jean lui demande une description du Menuet, le couple lui fait une démonstration et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le horla
  • Le horla
  • Le horla
  • Le horla
  • Le horla
  • 'Horla
  • Horla
  • Le horla

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !