la IIIeme République

Pages: 5 (1195 mots) Publié le: 9 novembre 2014
LA IIIème REPUBLIQUE ( 4 SEPTEMBRE 1870 – 10 JUILLET 1940 )

Introduction :

La IIIe République naît en France de la défaite française face aux prussiens en 1870. Elle met fin à l’instabilité chronique des institutions depuis 1789.

4 septembre 1871 : défaite des armées françaises face aux prussiens à Sedan

L’empereur, Napoléon III, est fait prisonnier. Le parisiens imposent larépublique au reste de la France et s’installe au gouvernement de défense nationale composée de républicains comme Gambetta ou Ferry , dirigé par le Général Trochu (gouverneur militaire de Paris).

Un suffrage universel masculin indirect est mis en place.
Le Président nomme les ministres. Il est chef des armées. Il peut dissoudre la chambre des députés. Il est irresponsable et ses actes sont contresignés par un ministre.
Le véritable chef du gouvernement est le président du conseil.

I-La République et les républicains

PB : Comment les républicains fondent-ils le nouveau régime ?

1-Une victoire difficile

En 1876 ont lieu des élections législatives. Ce sont les républicains qui sont élus. Gambetta a promu la campagne. La chambre est républicaine et le président monarchiste.Crise du 16 mai 1877 où Mac Mahon refuse encore le gouvernement républicain et fonde le ministère monarchiste avec le Duc de ..…… Le 25 juin il dissout l’assemblée. De nouvelles élections ont lieu le 14 et 28 octobre 1877 nouvelle victoire des républicains grâce à Gambetta  démission de Mac Mahon , remplacé par Jules Grévy (républicains).

2-Une république enracinée

Le 30 juin1881 : mise en place du pacte républicain  Libertés individuelles
Liberté de presse , de réunion
Liberté syndicale (1884)  création de la CGT en 1895Droit de grève en 1864

10 mai 1871 : Traité de Francfort – perte de l’Alsace-Moselle – 5 milliards de francs or de dette de guerre.

Mise en place d’une république de l’ordre morale = Restriction des libertés fondamentales.
Régime sur l’appuide l’Eglise conduit par Mac Mahon qui remplace THIERS afin de rétablir la monarchie.

Mac Mahon est l’homme de paille des monarchistes, c’est le duc de Brogli qui est derrière.

Institutions mises en place : - 30 janvier 1875 : amendement Wallon ; il fixe les conditions de l’élection du président de la République. Il fonde la République. 3 lois constitutionnelles que l’on appelle « LeConstitution de la IIIe République ». Il s’agit d’un compromis entre Républicains modérés et orléanistes. Le président a les pouvoirs d’un monarque constitutionnel et le Sénat représente la France conservatrice.

-Démocratie parlementaire

-le pouvoir législatif est bicaméral ( 2 chambres),d’un côté la chambre des députés élus au suffrage universel pour 4 ans et dans l’autre le Sénat élu pour 9 ans , renouvelable par tiers tous les 3 ans ( par un collège électoral privilégiant les notables ruraux). Ces 2 chambres réunies au congrès élisent le président de la République.

-Loi de 1901 : liberté d’association-Elections des maires par le conseil municipal

-Souveraineté nationale qui s’exprime à travers le parlement

-1913 : apparition des isoloirs

GRANDS PRINCIPES REPUBLICAINS :

laïcité
liberté de conscience...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Iiième republique
  • Iiieme république
  • Iiième république
  • La iiième république
  • Iiième république
  • La IIIème République
  • La iiieme republique
  • LA IIIème république

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !