La joie

3234 mots 13 pages
INTRODUCTION DU DEVOIR
Haiti a toujours connu des moments difficiles et douloureux dans son hitoire de peuple depuis le jour de son indepance en 1804.l'histoire retiendra que le malheur du pays ne vient pas seulement du passé colonial ou d'une certain occupation étrangère qui est en fait la resultante de nos consequences, mais dans une large mesure d'une grande absence de vision commune dans la gestion des affaires de l'Etat.En effet, depuis l'union des affranchis et des esclaves pour combattre le colon, l'haitien ne s'entend avec son frère que pour combattre un ennemi commun identifié, mais jamais pour le bien -etre du pays. Citons pour memoir quelque fait marquant: en 1946, pour débarassé du président Elie LESCOT soupeconné de travail au profit d'un seul secteur politique, la bourgeoisie, en 1950 pour se défaire de PAUL E. Magloir, en 1960, vainement pour renverser Francois DUVALIER qui a su mettre frein a leur appetit pour le pouvoir, en 1986, pour faire partir enfin Jean Claude DUVALIER, dans le but d'avoir leur part du gateau, en 1988 pour déchouquer le général Henry Namphy, en 1990 pour se désolidariser du général Prosper AVRIL, en 1990 pour planifier une politique de doublure avec le petit curé de ST jean bosco, en 1991 contre les millitaires le général Raoul CEDRAS et son lieutenant-colonel Joseph Michel Francois our le retour du président Jean bertrand Aristide, en 1997 pour paralyser le fonctinnement du gouvernement de Réne Préval, en 2000 pour en empecher l'ancien président Jean bertrand Aristide de briguer un second mandat,en 2011 pour courrir après Réné Preval et son copin Jude Celestin. En un mot, toute l'histoire du pays se résume a une lutte perpetuelle pour le pouvoir entre les copins d'hiers et les frères enemis d'aujourd'hui.Quel est la place des partis politiques dans ces conflit?
Cependant après des analyses historiques sur l'evolution des partis politiques, plusieurs ecrivains arrivent a conclure que la crise actuelle du pays vienne en

en relation

  • la joie
    2200 mots | 9 pages
  • La joie
    6037 mots | 25 pages
  • la joie
    1085 mots | 5 pages
  • LA JOIE
    1249 mots | 5 pages
  • La joie
    268 mots | 2 pages
  • LA JOIE
    2133 mots | 9 pages
  • La joie
    802 mots | 4 pages
  • la joie
    1655 mots | 7 pages
  • la joie
    1288 mots | 6 pages
  • Joie
    685 mots | 3 pages