La juridiction

11401 mots 46 pages
PARTIE 1 : LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA JUSTICE.

La justice est une notion que l’on croit connaître mais elle peut avoir plusieurs sens, comme la vertu, mais c’est surtout un pouvoir, on décide de qui gagne et qui perd. Ce pouvoir appartient à l’Etat, l’Etat a la fonction de juger et cette fonction obéit à certains principes fondamentaux. La justice désigne aussi l’organisation administrative soumisse au ministère de la justice et qui à ce titre est un service public. Il existe des principes fondamentaux qui découlent de ce service public. Deux catégories de PF : lié à la fonction de juger et

CHAP. 1 : Les Principes fondamentaux liés à la fonction de juger.

La justice est d’une part le monopole de l’Etat et d’autre part qu’elle est indépendante de l’Etat.

SECTION 1 : Le monopole de l’Etat pour rendre la justice.

§1 : Le sens du monopole de l’Etat.

La justice est un besoin social, une nécessité pour vivre ensemble. Mais ça n’a pas été toujours le cas. Les juridictions étatiques n’ont pas toujours été les seules à rendre la justice. Au M-A il y avait les juridictions royales (émanation de l’Etat), des juridictions seigneuriales et des juridictions ecclésiastiques. Les derniers siècles de l’Ancien régime on permis l’effacement des autres juridictions et qui ont permet à la juridiction étatique d’être la seule forme de juridiction. A partir de 1789 il n’y a que des juridictions étatiques. L’Etat a le monopole de la justice, car seul les tribunaux et les cours d’appel légalement institués sont les seuls à pouvoir rendre la justice au moyen de décision ayant autorité de la chose jugée et force exécutoire. De plus, l’Etat est tenu de rendre la justice quand cela lui est demandé, c’est que dit l’article 4 du CC. Sinon l’Etat est coupable de déni de justice car il est le seul à pourvoir le faire. Enfin, l’Etat a un monopole mais il doit rendre la justice dans certaines conditions et selon certaines modalités, dans un délai raisonnable et dans un

en relation

  • Juridiction
    494 mots | 2 pages
  • Juridiction
    1208 mots | 5 pages
  • Les juridictions
    3049 mots | 13 pages
  • Juridiction
    18343 mots | 74 pages
  • Juridiction
    1189 mots | 5 pages
  • Juridictions
    4321 mots | 18 pages
  • Les juridictions
    295 mots | 2 pages
  • La juridiction
    2178 mots | 9 pages
  • Juridiction
    488 mots | 2 pages
  • Les juridictions
    1001 mots | 5 pages