La justice et la vengeance

Pages: 14 (3341 mots) Publié le: 25 mars 2012
|
Accueil | * Accueil - marocagreg * Section CPGE * Forum-CPGE |
|
Entre la justice et la vengeance Par : Lahoucine El Merabet, CPGE Scientifiques, IBN Taymia, Marrakech.Sujet de réflexion : Selon Paul Ricoeur, il faut tenir compte du" paradoxe lié à la résurgence irrésistible de l'esprit de vengeance aux dépens du sens de la justice dont le but est précisément de surmonterla vengeance". -Vous réagirez à ce constat à la lumière de votre lecture des oeuvres au programme. Plan : I. Du sentiment d'injustice naît le souci de justice II. De la rage de la vengeance à la justice III. Justice ou réhabilitation humanisanteSelon Friedrich Nietzsche, il n'existait pas de justice avant l'instauration des lois. Avec l'avènement de ces dernières, la justice s'établissaitentre le créancier et son débiteur. Dès que ce dernier subit le châtiment convenable, le premier en tire une certaine délectation ; ce qui a permis de dire que la justice humaine dès ses balbutiements portait le masque de la vengeance. Dans cet ordre d'idées, Paul Ricoeur a mis l'accent sur le constat « du paradoxe lié à la résurgence irrésistible de l'esprit de vengeance aux dépens du sens de lajustice dont le but est précisément de surmonter la vengeance ». Les termes sont explicites et dénotent la tendance dans un acte de justice à montrer une violence proportionnelle à celle dont on cherche à se remettre, moyennant le recours à la justice. Par ailleurs, celle-ci est donnée dans le propos à analyser comme pôle sur la base duquel s'effectue un élan de pacification et de moralisationexemptes de terreur et de vengeance. Aussi est-on en droit de se demander dans ce qui suit en quoi consiste le mode d'articulation entre justice et vengeance à travers une évolution qui prend l'allure d'une humanisation édifiante. Afin d'élucider cette question, nous prendrons appui sur Les Choéphores et les Euménides, les deux dernières pièces de la trilogie d'Eschyle(458 av.J.C), sur Les Pensées deBlaise Pascal(1670)et sur les Raisins de la colère de John Steinbeck(1939).Nous analyserons initialement l'idée que le souci de justice naît du sentiment d'injustice avant de nous appesantir sur l'idée que la rage vindicative cède la place à une justice fondée sur la sagesse et la raison, pour préciser finalement que la finalité principale de la justice est d'assurer une réhabilitation humanisante.Force est de signaler d'emblée que la quête de la justice trouve sa justification dans l'injustice subie. C'est cette adversité pesante qui propulse vers une vengeance qu'on affuble de justice. C'est justement la vision pessimiste de Blaise Pascal qui doit retenir ici notre attention. Le fragment 70 des Pensées, consacré aux vecteurs de la déchéance de l'homme voué à la concupiscence montre queles individus de la société jouissent de ce qui les porte à nuire les uns aux autres : « Injustice. Ils n'ont point trouvé d'autre moyens de satisfaire leur concupiscence sans faire tort aux autres ». Il paraît dès les pages liminaires du roman de John Steinbeck que son intention n'était certainement pas d'offrir au lecteur qu'un simple portrait réaliste de la pauvreté des agriculteurs d'Oklahoma ;une grande part de sa motivation était sans doute d'insister sur la volonté de ces derniers de survivre au sein d'un milieu qui leur était devenu hostile. Ainsi Muley Graves ricana à l'intention de Tom à qui il vient de présenter la nouvelle situation : « Que dis-tu !Rien que le fait d'être ici , c'est faire quelque chose .C'est empiéter suer la propriété d'autrui. » On en comprend qu'une foisexpropriés, les métayers et les agriculteurs n'ont plus droit de cité dans un univers qui n'est plus le leur. Il n'en va pas autrement pour le climat mortifère établi dans le réel tragique du texte d'Eschyle, qui prend sa source de la guerre de Troie au cours de laquelle il fallut sacrifier Iphigénie pour enclencher ainsi une machine infernale et ravageuse. Un devin, Calchas, qui est aveugle, dit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Justice et vengeance
  • La justice est-elle une forme de vengeance?
  • La justice est-elle une forme de vengeance?
  • La vengeance est une justice sauvage
  • Comment doit-on envisager les relations de la justice et de la vengeance ?
  • Un acte de justice ne risque-t-il pas d’être un acte de vengeance ?
  • La vengeance
  • Vengeance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !