La justice et la vengeance

3341 mots 14 pages
|
Accueil | * Accueil - marocagreg * Section CPGE * Forum-CPGE | | Entre la justice et la vengeance Par : Lahoucine El Merabet, CPGE Scientifiques, IBN Taymia, Marrakech.Sujet de réflexion : Selon Paul Ricoeur, il faut tenir compte du" paradoxe lié à la résurgence irrésistible de l'esprit de vengeance aux dépens du sens de la justice dont le but est précisément de surmonter la vengeance". -Vous réagirez à ce constat à la lumière de votre lecture des oeuvres au programme. Plan : I. Du sentiment d'injustice naît le souci de justice II. De la rage de la vengeance à la justice III. Justice ou réhabilitation humanisanteSelon Friedrich Nietzsche, il n'existait pas de justice avant l'instauration des lois. Avec l'avènement de ces dernières, la justice s'établissait entre le créancier et son débiteur. Dès que ce dernier subit le châtiment convenable, le premier en tire une certaine délectation ; ce qui a permis de dire que la justice humaine dès ses balbutiements portait le masque de la vengeance. Dans cet ordre d'idées, Paul Ricoeur a mis l'accent sur le constat « du paradoxe lié à la résurgence irrésistible de l'esprit de vengeance aux dépens du sens de la justice dont le but est précisément de surmonter la vengeance ». Les termes sont explicites et dénotent la tendance dans un acte de justice à montrer une violence proportionnelle à celle dont on cherche à se remettre, moyennant le recours à la justice. Par ailleurs, celle-ci est donnée dans le propos à analyser comme pôle sur la base duquel s'effectue un élan de pacification et de moralisation exemptes de terreur et de vengeance. Aussi est-on en droit de se demander dans ce qui suit en quoi consiste le mode d'articulation entre justice et vengeance à travers une évolution qui prend l'allure d'une humanisation édifiante. Afin d'élucider cette question, nous prendrons appui sur Les Choéphores et les Euménides, les deux dernières pièces de la trilogie d'Eschyle(458 av.J.C), sur Les Pensées de

en relation

  • Justice et vengeance
    4828 mots | 20 pages
  • Justice et vengeance
    2233 mots | 9 pages
  • La justice est-elle une forme de vengeance?
    1488 mots | 6 pages
  • La justice est-elle une forme de vengeance?
    1412 mots | 6 pages
  • La vengeance est une justice sauvage
    616 mots | 3 pages
  • Comment doit-on envisager les relations de la justice et de la vengeance ?
    2246 mots | 9 pages
  • Un acte de justice ne risque-t-il pas d’être un acte de vengeance ?
    2650 mots | 11 pages
  • La vengeance
    2129 mots | 9 pages
  • Faire justice est-ce une façon déguisée de se venger?
    2330 mots | 10 pages
  • La justice
    2194 mots | 9 pages