La litérature et langue maternelle

15155 mots 61 pages
La langue maternelle, ça compte !
La langue locale, clé d’un apprentissage efficace

LA LA

LANGUE MATERNELLE ,

ÇA COMPTE

!

LANGUE LOCALE ,

CLÉ D ’ UN APPRENTISSAGE EFFICACE

UNESCO

Auteures : Dörthe Bühmann Barbara Trudell Section pour la promotion de l’intégration et de l’apprentissage de qualité Division pour la promotion de l’éducation de base Secteur de l’éducation UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris FRANCE

Les appellations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’UNESCO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les idées et opinions exprimées dans cette publication sont celles des auteures et ne reflètent pas nécessairement les vues de l´UNESCO.

Publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture 7 place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP © UNESCO 2008 Imprimé en France ED-2007/WS/56 Rev.

Table de matières
Introduction............................................................................ 5 Études de cas nationales .......................................................... 8 Le Mali et la Pédagogie convergente ............................................. 10
Portée du programme et résultats d’apprentissage ............... Points forts ......................................................................... Points faibles ...................................................................... Leçons de l’expérience ....................................................... 11 14 15 17

Papouasie-Nouvelle-Guinée : une éducation vernaculaire dans des centaines de langues nationales ................................. 19
Portée du programme et résultats d’apprentissage ............... Points forts ......................................................................... Points faibles

en relation

  • ECRIVAINS ET PLURILINGUISME: LE CAS DU FRANÇAIS COMME LANGUE D’ECRITURE
    5453 mots | 22 pages
  • Les considérations théoriques d’une poétique de la perte
    21863 mots | 88 pages
  • A quoi ca sers pour un etudiant de la langue francaise d’etudier la literature classique des maitres comme baudelaire?
    396 mots | 2 pages
  • erreur en FLE
    5124 mots | 21 pages
  • Comment est-ce que les langues ont formées les identités de Laure en Kaki et Jeremiah en Champion en Kaki (Frog Moon) par Lola Lemire Tostevin
    2832 mots | 12 pages
  • Reflexion sur littérature africaine
    6474 mots | 26 pages
  • grammaire implicite et explicite
    12574 mots | 51 pages
  • Aventure ambigue
    3319 mots | 14 pages
  • Travail
    3180 mots | 13 pages
  • Bon beurs et mauvais beurs
    6640 mots | 27 pages