La littérature se limite-t-elle à la simple rechercher du plaisir?

Pages: 5 (1048 mots) Publié le: 28 juin 2010
Tous les auteurs de littérature maîtrise l’art de la rhétorique et les procédés de style afin de satisfaire leurs lecteurs : certains font rire à travers leurs comédies, d’autres font rêver grâce à leurs poésies et leur prose . La littérature est donc un art qui exprime la beauté et procure du plaisir.
Cependant se limite-t-elle à cette seule fonction de divertissement et d’évasion ?
Dans unpremier temps, nous expliquerons comment la littérature nous permet de nous divertir et de nous évader puis nous démontrerons qu’elle peut aussi nous apprendre quelque chose.

Tous les écrits littéraires qu’ils soient en prose ou en vers sont travaillés dans le but bien précis de capter l’attention du lecteur et de lui donner envie de continuer l’aventure dans laquelle il s’est plongé.Grâce à ces procédés d’écriture utilisés par les auteurs, le lecteur prend plaisir à s’évader de la réalité. Il s’oublie, sort de lui-même pour s’identifier à certains personnages. En se mettant à leur place, le lecteur ressent les mêmes émotions et découvre ainsi des sensations nouvelles qu’il n’aurait jamais pu imaginer seul. Qui peut mieux que Shakespeare nous faire vivre un amour aussi pur quecelui de Roméo et Juliette « tous deux ensorcelés par le charme de leurs regards » et  dont « la passion leur donne la force, et le temps et l’occasion de goûter ensemble d’ineffables joies dans d’ineffables transes » ! Qui peut mieux que Baudelaire nous transporter comme il le fait dans certains poèmes de son recueil « les Fleurs du mal » tantôt dans un monde morbide rempli de « Spleen » où« l’Angoisse atroce, despotique, sur notre crâne incliné plante son drapeau noir  » …Tantôt dans le paradis des sens qui nous plongera dans un « Parfum exotique » où nous verrons «  se dérouler des rivages heureux qu’éblouissent les feux d’un soleil monotone » !
Grâce à la richesse et à la musique de son langage, la littérature nous permet de mettre des mots sur des sensations jusqu’alors pour nousdéroutantes et de nous ouvrir les portes d’un monde nouveaux. Mais ne peut-elle pas aussi nous libérer par le rire ?
Les comédies de Molière dans lesquelles les personnages se retrouvent dans des situations loufoques donnent l’occasion au spectateur de se divertir. Il est le témoin direct de quiproquos et de ruses . Qui n’a pas gardé en tête cette fameuse réplique de Géronte à son valet Scapin« Mais que Diable allait-il faire dans cette galère ! » dont la répétition ne fait qu’accentuer le comique de situation.
On retrouve les mêmes éclats de rire dans la comédie d’intrigue de Beaumarchais « Le mariage de Figaro ».
Mais au-delà des moments de gaieté que ces deux pièces nous font partager avec le reste de la salle, ne poursuivent-t-elles pas un autre but que celui de faire rire ?Elles sont fondées sur le même schéma antique des amours entre jeunes gens, empêchés par l’autorité des pères et aidés par la ruse des valets. Derrière cette gaieté , on découvre certains messages sociaux que les auteurs nous font passer. Tout l’intérêt et l’originalité de ces pièces résident dans la critique des abus de l’époque. C’est alors que l’on peut se demander si la fonction de lalittérature n’a pas aussi une visée forcément didactique.
Par un message que les auteurs essaient de nous faire passer, ils cherchent à éveiller nos consciences pour que nous portions un regard différent sur la société, pour que nous essayions à notre tour de changer cette société.
Ce message peut-être caché comme on l’a vu dans les deux pièces citées mais il est parfois très clair comme un témoignage dece qui ne doit plus arriver.
Les auteurs ne nous font alors plus rêver, ni rire mais bien au contraire ils nous plongent dans une réalité qu’on n’aurait pu imaginer afin que nous réagissions pour changer cette réalité.
On retrouve ces témoignages dans trois des textes que nous avions à analyser. Témoignage sur les souffrances de la guerre dans les « Paroles de poilus » : « Oui, ma...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Doit on imposer des limites à la recherche?
  • La limite du plaisir
  • La recherche du bonheur est-elle une recherche du plaisir?
  • Les limites de la littérature
  • La norme et les limites de la littérature
  • Les limites de la littératures argumentative
  • A la recherche
  • a la recherche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !