La littérature

Pages: 2 (273 mots) Publié le: 17 avril 2011
Je dirais que la lecture sert à rêver, elle t'offre le support qui permet de t'évader.
Elle est aussi une façon de te reconnaître : tut'identifies dans un livre comme dans une chanson, donc tu t'en sens proche, c'est une découverte de soi même, des autres, des mots sur des idées que tu as dumal à exprimer ou à comprendre.
La littérature est fondamentale, elle est la fenètre ouverte sur le monde. les Autres, la compréhension, elledéveloppe le jugement personnel, elle nous raconte l'homme dans tous ces travers mais aussi ses bonnes actions, elle peut nous émouvoir au point extrème( à Villequier de Hugo ) Depuis que je parle écris et lis en Italien, j'ai découvert une autre littérature, pas meilleure, pas plus mauvaise,différente et il est parfois trés étonnant de relire en italien un livre déjà lu en français Zola
reste Zola mais pas Malraux ni Sartre par exemple. jene parle pas de Malaparte qui écrivait en français et traduisait lui meme ses oeuvres en Italien ( la Peau est un livre inoubliable sur la naturehumaine)
Moravia, Manzoni sont incontournables si l'on veut percer "L'italiannité" mais aussi Umberto Ecco : le pendule de Foucault, qui est un livretrés puissant , qui laisse un gout un peu amer...n'oublions pas qu'umberto ECCO a écrit le Roman de la Rose...un joyau.
Je crois que lire c'estpartir avec qq'un d'autre, voir d'autres choses et tant mieux si c'est avec Jean d'Ormesson à Venise, sur le quai où se trouve La Douane de Mer!!!
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Litterature
  • litterature
  • Litterature
  • Littérature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !