La litterature francophone

399 mots 2 pages
La littérature francophone d’Algérie est indissociable de l’histoire de la colonisation et de la guerre d’indépendance, et ne peut se comprendre hors de ce contexte qui infère la langue même de l’écriture, ce « butin de guerre » (Kateb Yacine). Contemporaines de la guerre d’indépendance (Le Talisman, Qui se souvient de la mer), les fictions mettent en scène le témoin comme double de l’écrivain ; postérieure (L’Amour la fantasia, Moze, Le Nom du père), l’écriture fait retour sur l’histoire de la colonisation et les « événements » de la décolonisation, sur leurs traces et sur leurs traumatismes, dans cette conjonction toute particulière d’une écriture intime de l’histoire.
Cet aperçu de la littérature francophone algérienne présentera des écrivains devenus des classiques de la littérature francophone du Maghreb (Mohammed Dib, Assia Djebar), et des auteurs de l’extrême contemporain expatriés en France (Messaoud Benyoucef) ou appartenant à la seconde génération (Zahia Rahmani).
9 :15 – 12 :00 (avec une pause)
Introduction
Écritures francophones d’Algérie : histoire, langue et culture
Assia Djebar la passeuse
Lecture en commun :
Incipit de l’Amour la fantasia : « Fillette arabe allant pour la première fois à l’école… », p. 11-
13
Poétique de la langue adverse
Lectures en commun :
Biffure… p. 69, « Femmes, enfants, boeufs couchés dans les grottes... », p. 94-115.
Mohammed Dib ou le témoignage du survivant
13 :45 – 15 :15
Qui se souvient de la mer, Le Talisman : les fictions du témoignage
Le romancier et ses doubles
Poétique du témoignage de guerre
La parole des morts
Lectures en commun : Qui se souvient de la mer, Le Talisman (textes photocopiés)
Zahia Rahmani, Messaoud Benyoucef, ou les troubles de l’identité
15 :30 – 16 :30
Récits de filiation
Abel et Caïn
Le nom du père
Lectures en commun : Moze, Le Nom du père (textes photocopiés)
Vendredi 3 octobre 2008,
Catherine Milkovitch-Rioux, Université Blaise Pascal

en relation

  • Littérature francophone
    328 mots | 2 pages
  • Littérature francophone
    4066 mots | 17 pages
  • Littérature francophone
    1690 mots | 7 pages
  • Littérature francophone
    3207 mots | 13 pages
  • Littérature Francophone
    1807 mots | 8 pages
  • L'exil dans la litterature francophone
    2575 mots | 11 pages
  • Les littératures francophones du nord
    3708 mots | 15 pages
  • Nature dans la litterature francophone
    1820 mots | 8 pages
  • La littérature maghrébine francophone
    356 mots | 2 pages
  • litterature francophone comparée
    2544 mots | 11 pages