La loreley

2780 mots 12 pages
Alcools

Séance 4 : « La loreley » p 99

Poème placé dans la section des « rhénanes » qui est donc un cycle auquel il appartient.

Le « cycle rhénan » • Cf. section recueil : « Nuit rhénane », « Mai », « La synagogue », « Les cloches », « La loreley », « Schinderhannes », « Rhénane d’automne », « Les sapins », « Les femmes » • « La maison des morts », « Automne malade », « Les colchiques », « Marizibill », « Saltimbanques », « Le vent nocturne », « La tzigane », « Automne ».
Les premiers appartiennent à ce cycle car ils font allusion d’une manière ou d’une autre au Rhin, et parce qu’ils ont été écrits durant la période allemande d’Apollinaire, faisant également et implicitement aussi référence à Annie Playden.
Les seconds sont comme une réminiscence du paysage rhénan.

Dans le cycle des Rhénanes où aucun paysage urbain n’apparaît (Alcools ( recueil de la variété), Apollinaire décrit avec pittoresque la nature allemande qui se découvre au printemps « Mai », en automne « Rhénane d’automne », en hiver « Les sapins ». Le paysage extérieur donne une vision du Rhin sans pour autant le décrire.
Les Rhénanes offrent néanmoins un pittoresque qui n’est pas toujours réaliste, le paysage s’anime pour créer un climat merveilleux.

Analyse linéaire
« La loreley », texte central du cycle des Rhénanes (écrit en 1902 et publié en 1904)
Entre « Les cloches » et « Schinderhannes »
Poème dédicacé à Jean Sève ami d’Apollinaire lorsqu’ils étaient au lycée de Nice et collaborateur de la revue Le Festin d'Esope fondée par le poète.

19 strophes de 2 vers (distiques), qui sont majoritairement des alexandrins sur rimes plates/suivies mais on trouver des vers de 13, 14 et même 17 pieds.

Strophe 1
Le poème s’ouvre comme un conte « il y avait » mettant en scène une sorcière (personnage diabolique des contes de fées) mais l’adj. « blonde » apparaît comme en opposition (oxymore ?) avec le nom « sorcière » ( symbolique de la blondeur, symbole de pureté, d’un être

en relation

  • la Loreley
    887 mots | 4 pages
  • La loreley
    1124 mots | 5 pages
  • Le loreley
    1681 mots | 7 pages
  • La loreley
    608 mots | 3 pages
  • La Loreley
    1364 mots | 6 pages
  • Loreley
    1207 mots | 5 pages
  • La loreley -apollinaire
    2093 mots | 9 pages
  • La loreley - apollinaire
    1530 mots | 7 pages
  • La loreley
    550 mots | 3 pages
  • Commentaire La Loreley
    516 mots | 3 pages