La mère au monstre

1826 mots 8 pages
LA MÈRE AUX MONSTRES
Guy de MAUPASSANT Je me suis rappelé cette horrible histoire et cette horrible femme en voyant passer l'autre jour, sur une plage aimée des riches, une Parisienne connue, jeune, élégante, charmante, adorée et respectée de tous. Mon histoire date de loin déjà, mais on n'oublie point ces choses. J'avais été invité par un ami à demeurer quelque temps chez lui dans une petite ville de province. Pour me faire les honneurs du pays, il me promena de tous les côtés, me fit voir les paysages vantés, les châteaux, les industries, les ruines ; il me montra les monuments, les églises, les vieilles portes sculptées, des arbres de taille énorme ou de forme étrange, le chêne de saint André et l'if de Roqueboise. Quand j'eus examiné avec des exclamations d'enthousiasme bienveillant toutes les curiosités de la contrée, mon ami me déclara avec une visage navré qu'il n'y avait plus rien à visiter. Je respirai. J'allais donc pouvoir me reposer un peu, à l'ombre des arbres. Mais tout à coup il poussa un cri : « Ah, si ! Nous avons la mère aux monstres, il faut que je te la fasse connaître. » Je demandai : « Qui ça ? La mère aux monstres ? » Il reprit : « C'est une femme abominable, un vrai démon, un être qui met au jour chaque année, volontai-rement, des enfants difformes, hideux, effrayants, des monstres enfin, et qui les vend aux montreurs de phénomènes. Ces affreux industriels viennent s'informer de temps en temps si elle a produit quelque avorton nouveau, et, quand le sujet leur plaît, ils l'enlèvent en payant une rente à la mère. Elle a onze rejetons de cette nature. Elle est riche. Tu crois que je plaisante, que j'invente, que j'exagère. Non, mon ami. Je ne te raconte que la vérité, l'exacte vérité. Allons voir cette femme. Je te dirai ensuite comment elle est devenue une fabrique de monstres. » Il m'emmena dans la banlieue. Elle habitait une jolie petite maison sur le bord de la route. C'était gentil et bien entretenu. Le

en relation

  • La mère aux Monstres
    875 mots | 4 pages
  • Erik vs le monstre
    792 mots | 4 pages
  • Britannicus, la naissance du monstre néron
    3567 mots | 15 pages
  • Frankenstein
    2245 mots | 9 pages
  • Pierre et jean - guy de maupassant - l'expèrience naturaliste "personnage souvent aux prises avec ses pulsions, pierre devient, au paroxysme de l'aliénation, un monstre". en quoi cette approche du personnage vous paraît-
    2185 mots | 9 pages
  • Mythes de l'astronomie
    2225 mots | 9 pages
  • Oedipe
    1969 mots | 8 pages
  • Frankeinstein
    2500 mots | 10 pages
  • Monstruosité dans 4 textes
    1237 mots | 5 pages
  • Pierre et jean
    1874 mots | 8 pages