La méchanceté

14266 mots 58 pages
PSYCHOLOGIE

SOMMAIRE

INTRODUCTION | | 2 | APPROCHE THEORIQUE | | 4 | PARTIE I. LA CONSTRUCTION DE L'IDENTITE PRIMAIRE: NOTION DE SELF SELON D. W. WINNICOTT | 4 | | Chapitre 1. LE VRAI ET LE FAUX SELF | 4 | | | Section 1. Définitions et caractéristiques | 4 | | | Section 2. Les risques pathologiques liés à l’établissement du faux self | 6 | | | | | | Chapitre 2. LA PROBLEMATIQUE DE LA RELATION MERE-ENFANT | 8 | | | La dépendance absolue et la dépendance relative | 8 | | | | | | | | | PARTIE II. LE CONTEXTE DE SOCIALISATION ET DE DEVELOPPEMENT DE SOI SELON D. W. WINNICOTT ET M. KLEIN | 11 | | Chapitre 3. LA SEPARATION - INDIVIDUATION | 11 | | | Section 1. Le concept de l’objet transitionnel | 11 | | | Section 2. La relation d’objet : subjectivation du moi | 12 | | | | | | Chapitre 4. LA QUESTION DE L’ELABORATION DE LA PERTE | 14 | | | Section 1. L’angoisse de la séparation et de la perte | 14 | | | Section 2. La symptomatologie oppositionnelle comportementale et scolaire | 14 | | | | | METHODOLOGIE | | 15 | APPROCHE CLINIQUE | | 17 | CONCLUSION | | 29 | BIBLIOGRAPHIE | | 30 |

INTRODUCTION

Marie, lors de son entrée au CP subit à la fois la séparation inhérente : la séparation en primaire ainsi qu’avec sa famille puisqu’elle intègre un foyer. Au CP, elle apparait silencieuse, et dans la majorité du temps, elle ne parle quasiment pas avec les autres enfants. Ce conflit psychique non résolu est dû à plusieurs facteurs. A savoir la séparation, la succession quasi ininterrompue d’évènements difficiles voire traumatiques depuis son plus jeune âge, l’absence de reconnaissance du père géniteur et de réponses au questionnement à son sujet, les relations interrompues avec sa mère et la fratrie pendant deux ans puis reprises sous forme.
Son silence précoce aurait cédé grâce à la rééducation orthophonique. Cependant, on assiste aujourd’hui à une adolescente en difficulté avec

en relation

  • La méchanceté
    3158 mots | 13 pages
  • La méchanceté
    474 mots | 2 pages
  • Eloge de la méchanceté.
    616 mots | 3 pages
  • La méchanceté ne consiste pas à faire le mal mais à mal faire
    1885 mots | 8 pages
  • La méchancheté peut elle être monstrueuse?
    1048 mots | 5 pages
  • Exposé sur tatie danielle
    1281 mots | 6 pages
  • Le mal
    896 mots | 4 pages
  • Le mal
    5805 mots | 24 pages
  • La politique suppose-t-elle les hommes méchants ?
    3258 mots | 14 pages
  • Le méchant c'est toujours l'autre
    793 mots | 4 pages