La mémoire = René Magritte (Hist. des Arts)

573 mots 3 pages
ANALYSER UNE PEINTURE : La mémoire, Magritte

I – Présentation du tableau
- titre de l’œuvre :La mémoire/ nom de l’auteur :René Magritte/date de réalisation : 1954
- nature de l’œuvre : tableau/ support : huile sur toile /dimensions 60x50
- lieu d’exposition ou de conservation où l’on peut la voir : collection privée
- mouvement artistique auquel elle appartient : surréalisme
II – Description et analyse du tableau
- le sujet traité ou les thèmes abordés(Lieu, personnages, costumes, décor et paysage, objets…) :
1er plan : un rebord de fenêtre, gris, avec une séparation entre les pierres ; 3 objets : grelot, métallique, feuille verte, tête de statue à la tempe ensanglantée.
2è plan : rideaux rouges, encadrant une fenêtre, mais placé à l’extérieur de la pièce !
Arrière- plan : paysage bleuté de mer, montagne et ciel avec croissant de lune.
La précision des objets ferait penser à un traitement réaliste, mais le caractère bizarre , hétéroclite des objets et de cette disposition ( c’est une nature morte ) font s’interroger...
- la composition (les différents plans, les lignes directrices, la perspective et profondeur) ;
Le tableau est découpé par des lignes droites : à l’intérieur, deux lignes horizontales ( le rebord) et deux lignes verticales ( les rideaux et leurs plis ) servent à encadrer la scène, de façon théâtrale, ou comme un tableau dans le tableau .
A l’extérieur, une série de lignes horizontales ( la mer, le ciel )

Une diagonale guide le regard de droite à gauche en suivant la fissure du rebord et la joue de la statue, vers le fond du paysage.
Les objets, eux, sont marqués par les courbes : grelot, feuille, …ainsi que la lune et les monts ; la feuille semble une répétition de la bouche de la statue ( similitude de formes) ; les horizontales se répètent d’un objet à l’autre : ligne du grelot, cou coupé de la statue, nervure de la feuille…
- la technique utilisée : peinture à l’huile
- les couleurs ( chaudes/froides) : dominante

en relation

  • Livre de français 1ère S\ES
    229176 mots | 917 pages
  • L'écume des Lettres 1ère - Corrigé
    215467 mots | 862 pages