La main coupée

Pages: 10 (2404 mots) Publié le: 6 février 2013
Cendrars, Blaise (1887-1961)

1/ Le témoin

Né le 1er septembre 1887 à la Chaux-de-fonds, Blaise Cendrars, de son vrai nom Frédéric Louis Sauser, est un poète français d’origine suisse. Issu d’une famille bourgeoise, son père est un homme d’affaire mais aussi un inventeur, un fantaisiste. Ce métier les conduit, lui et sa famille, à voyager et ce dès son plus jeune âge. Peu porté sur sesétudes de commerce, il entreprend très tôt divers déplacements qui le mènent aux quatre coins du globe. Son séjour en Russie est notable. C’est là qu’il commence à poser ses pensées sur papier et, malgré une nouvelle tentative universitaire en Suisse au sein de la faculté de médecine de Berne, Blaise Cendrars reste obsédé par l’écriture et les voyages. Ce « mélange d’aventurier et de rat debibliothèque » est avant tout un humaniste ; intéressé par les idées révolutionnaires et anarchistes il trouve pleinement sa place au sein du cercle littéraire et des artistes parisiens.
Il s’engage en septembre 1914 au titre d’engagé volontaire étranger où il est versé dans le 3ème régiment de marche du camp retranché de Paris. Ce n’est pas la légion à proprement parlé puisque principalement composé decitadins, d’artistes ou de commerçants et que l’engagement n’y est pas de cinq ans mais uniquement pour la durée de la guerre. Lors de l’année qu’il passe à la guerre, le poète connaît trois fronts. Il se retrouve en premier lieu dans la Somme (Tilloloy, Dompierre, Frise) de décembre 1914 à juillet 1915, puis à Sainte-Marie-les-Mines en Haute-Saône dès son retour de permission (du 14 au 18 juillet1915) où il reste jusqu’au 15 septembre et, enfin, en Champagne pour la grande offensive durant laquelle il perd son bras droit le mardi 28 septembre. Incorporé en tant que soldat 1ère classe, Cendrars devient rapidement « 1er canard » ou chef d’escouade, il fait office de caporal mais n’en obtient le grade qu’en juillet 1915. Selon lui, il aurait pu prétendre à un grade supérieur mais déclinel’offre pour ne pas « quitter les copains ». Plusieurs fois cité pour la croix de guerre, son comportement, surtout face à la hiérarchie, le prive de toute décoration pendant le conflit. Ce n’est qu’à la fin du mois de juillet 1939 qu’il est fait chevalier de la légion d’honneur au titre d’ « engagé volontaire étranger mutilé ». Après la guerre, l’auteur poursuit sa carrière d’écrivain mais toucheégalement au cinéma, au journalisme ou encore à la radio qui le passionne tout particulièrement. Durant le second conflit mondial, ce dernier s’engage comme correspondant de guerre auprès de l’armée britannique. La guerre aura marqué l’ensemble de la vie de Blaise Cendrars. Deux de ses trois enfants ont participé à la seconde guerre mondiale dont un, Rémy, fait prisonnier lors du conflit meurt d’unaccident d’avion fin novembre 1945. Il trouve la mort à 74 ans le 21 janvier 1961.

2/ Le témoignage

Contrairement à nombre d’écrivains engagés dans le conflit, Blaise Cendrars n’écrit pas lorsqu’il est au front. « Au front, j’étais soldat. J’ai tiré des coups de fusils, je n’ai pas écrit » (p.142). Le récit qu’il propose sur le temps passé au front n’a donc pas été rédigé durant la GrandeGuerre. Si l’auteur commence une ébauche de ce qui deviendra La main coupé dès 1918, cette dernière restera inachevée. La version définitive telle qu’elle nous est parvenue n’a été écrite qu’entre 1944 et 1946, soit 30 ans plus tard. Bien que la rédaction soit bien postérieure aux faits, les études menées sur son témoignage valident la plupart des faits relatés. La première édition de La main coupéeest parue en 1946 aux éditions Denoël. Plusieurs fois réédité, l’ouvrage entre dans la collection Folio de Gallimard en aout 1975.
L’auteur écrit bien évidemment sous son propre nom puisque le livre fait partie de ses mémoires cependant, il semble s’être engagé sous un nom d’emprunt anglais qu’il ne révèle pas dans le livre. Par ailleurs, si l’ouvrage n’est pas préfacé, il est agrémenté en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La main coupée
  • Cendrars la main coupée
  • La main coupée de blaise cendrars
  • Compte rendu du livre la main coupé.
  • Paramètres de coupe
  • La coupe d'amertume
  • Le bras coupé
  • Coupe d'Arcésilas

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !