La modernité

Pages: 2 (270 mots) Publié le: 25 avril 2011
La modernité

1. La modernité est caractérisée par l’unification de l’univers (plus de distinction entre sublunaire et supralunaire) et par l’apparition d’une nouvelledistinction entre le monde intérieur, celui du sujet, et le monde extérieur.
2. Descartes montre que ce qui relève du sujet est absolument certain (je suis certain demon existence et je suis certain de mes pensées) alors que mes jugements concernant le monde extérieur sont d’abord douteux et doivent être prouvés (je suis certain devoir une table rouge, qu’il y ait effectivement une table rouge doit être prouvé).
3. En ce qui concerne l’univers extérieur, les sciences nouvelles, en unifiant l’univers,effacent les repères : la Terre n’est plus au repos au centre du monde – Copernic, il n’y a plus de centre du monde – Giordano Bruno, il n’y a plus de repos (ni demouvement) absolu – Galilée).

La science moderne
Distinction radicale entre les sciences pures (logique et mathématiques) et les sciences de la nature, expérimentales.En sciences pures, le mode d’établissement d’une proposition est la déduction. Une proposition établie est un théorème. En sciences de la nature, le mode d’établissementd’une proposition est la vérification expérimentale. Une proposition établie est une loi de la nature. Une caractéristique de la science moderne est son articulation avec latechnique (« technoscience » : la technique fournit des problèmes scientifiques, réalise des dispositifs expérimentaux, applique des résultats scientifiques).

C'est àcette époque que Claude Bernard introduit la méthode expérimentale: constitutée de 4 phases: l'observation, l'hypothèse théorique, l'observation et la contre épreuve.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Modernité
  • La modernité
  • La modernité
  • la modernite
  • modernité
  • Modernité
  • La modernité
  • modernité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !