La modernité

951 mots 4 pages
Epoque + contexte Roman Théâtre Poésie

19ème siècle

Siècle des révolutions (qui visent la République).
Littérature engagée (dans la foulé des philosophes des lumières)

Littérature et politique ne sont plus liées comme elles l’étaient avec les Lumières et le Romantisme. Suite à la révolution, l’écrivain se retrouve écartelé entre deux mondes qu’il avait avant fonction d’unir.
Il y a une volonté d’autonomie de la part des écrivains, ils n’écrivent que pour eux.

→Crise du langage, travail sur la forme, art pure et plus social
Représentant : Flaubert

Modernité tardive, essentiellement bourgeois
Il tarde à innover à cause de la domination de la Comédie française qui joue un répertoire classique.

2genres apparaissent :
- Vaudeville
- opérette

La poésie est le genre dominant car elle s’accorde le mieux avec l’idéal moderne de littérature pure (=ce qui ne sert à rien est beau, pas d’activité sociale l’art à juste à être).

Différents courants
- Parnasse (1850-1880)
Ils veulent la perfection de la forme poétique. Thème : mythologie
Lecomte de Liste, Théophile Gautier
- Décadentisme (1878-1886)
Humour // mélancolie
Tristan Corbière, Verlaine, Laforgue
- Symbolisme (1880)
Poètes idéaliste, ne représente pas le réel, pas de travail uniquement sur la forme
Mallarmé, Maeterlinck, Rimbaud, Verlaine

Fin 19ème, début 20ème

Période de transition avec de grands changements (importante prospérité économique, sociale et scientifique). C’est une quinzaine d’années apaisantes, on ne se prend plus la tête et la littérature ne n’entre plus dans les conflits politiques mais le contexte politique est tendu à cause des menaces de guerre.

Belle Epoque

Un homme va révolutionner le roman : Marcel Proust. Il va rompre avec le modèle zolien :

- Il multiplie les points de vue
- Multiplie les facettes d’un personnage
- Réflexion énorme sur le temps
Le roman reste fort naturaliste.

Le théâtre est en

en relation

  • la modernite
    5330 mots | 22 pages
  • La modernité
    1121 mots | 5 pages
  • Modernité
    1931 mots | 8 pages
  • la modernité
    710 mots | 3 pages
  • Modernité
    5735 mots | 23 pages
  • modernité
    987 mots | 4 pages
  • La modernité
    1828 mots | 8 pages
  • Modernité
    17483 mots | 70 pages
  • Modernité
    873 mots | 4 pages
  • modernité
    600 mots | 3 pages