La monarchie Républicaine

3646 mots 15 pages
Andrieux
Aurore TD n°6: LA MONARCHIE REPUBLICAINE

Commentaire du texte 3 «La monarchie Gaullienne»

Le 19 mai 1958 le général De Gaulle tient une conférence de presse, ce dernier interrogé par un journaliste sur la question des libertés publiques lui répond: «Les ai-je une seconde intentées? Je les ai rétablies. Je ne vais pas commencer à 67 ans une carrière de dictateur.»
Pourtant de nombreuses voix ce sont longtemps élevées contre la gouvernance du général car il n'est pas moins l'auteur certes de notre République actuelle mais aussi de l’avènement du présidentialisme en France, un système de gouvernement dans lequel le chef de l'État est en même temps chef du gouvernement , alors que la France n'a toujours connu que des régimes parlementaires, c'est à dire, une séparation plutôt souple des pouvoirs, où le chef de l’État était le Premier ministre ainsi que le prévoyait la constitution de la V ème République pourtant érigée par le général. Le Premier Ministre tenait les pouvoirs de direction des affaires publiques tout entier, lui ainsi que le gouvernement, cela étant prévu à l'article 21 de la constitution : «Le gouvernement détermine et conduit la politique de la nation».
Ainsi par le présidentialisme du général De Gaulle la double gouvernance ne devait plus exister, seul le président devait être chef de l’État selon sa conception malgré les discours qu'il aura pu tenir allant dans le sens du «président arbitre» au début de son premier mandat, et le Premier Ministre ne se devait plus que d'être une sorte de subordonné du Président.
Le plus illustre des français, ne fut certes pas réellement un dictateur mais a bien tenu son pouvoir à la manière d'un dictateur, c'est à dire avec une sorte de coup d’État pourtant dans les règles de la constitution et du jeu politique, publiant dans un communiqué de presse après l’insurrection d'Alger qu'il était prêt a assumé les pouvoirs de la République ainsi qu'il y était invoqué par le

en relation

  • La 5e république est-elle une monarchie républicaine ?
    901 mots | 4 pages
  • Les républicains sous la monarchie de juillet
    3155 mots | 13 pages
  • les républicains sous la monarchie de juillet
    1812 mots | 8 pages
  • Républicanisme
    929 mots | 4 pages
  • Les partis politiques sous la monarchie de juillet
    1788 mots | 8 pages
  • Troisième république, un régime né de l’échec des monarchistes ou bien de l’avènement des idées républicaines ?
    3349 mots | 14 pages
  • La troisième république, de 1870 à 1879, une république non-républicaine
    2418 mots | 10 pages
  • Les républicains de 1815 à 1848.
    3892 mots | 16 pages
  • les républicains en France (1830-1870)
    979 mots | 4 pages
  • La République de 1814 à 1851
    2714 mots | 11 pages