La mondialisation et les nations

6213 mots 25 pages
L'hégémonie mondialisée du capital et la globalisation des enjeux semblent, à l'aube du 21e siècle, oblitérer les nationalismes au profit de l'émergence d'une nouvelle forme de souveraineté impériale de dimension planétaire. Pourtant, malgré la constitution d'instances décisionnelles transnationales et malgré l'interdépendance des facteurs socio-économiques, la revendication nationaliste apparaît comme un élément majeur et fortement conflictuelle du paysage politique. On ne peut la réduire à la nostalgie d'une souveraineté perdue ou à une régression idéologique ultra-droitière dans la mesure où la nation apparaît, y compris au sein de la gauche et de l'opinion démocratique, comme le lieu le plus adéquat de souveraineté populaire. Alain Bihr, en sociologue de formation marxiste, analyse de manière critique ce phénomène qu'il replace dans le contexte d'une surdétermination des luttes de classe par le devenir du capitalisme mondialisé.

En se situant à égale distance d'une sublimation nationaliste du peuple et d'une négation de la nation comme fiction idéologique, Alain Bihr 1 reconstruit le concept de nation autour des rapports qu'elle entretient avec le capitalisme. La nation est pour lui une réalité historique qui ne peut donc être comprise qu'en étroite interrelation avec le devenir concret des formations sociales cristallisées en Etats souverains et démocratiques. Constatant la structure paradoxale, à la fois fragmentée, homogénéisée et hiérarchisée du capitalisme industriel, Bihr transpose sur le plan transnational le mode d'interaction propre au capitalisme : l'autonomie et la souveraineté individuelles se reflètent dans les rapports internationaux.

L'homogénéisation planétaire reflète l'anomie sociale résultant de la mise en équivalence généralisée des marchandises, des capitaux et des individus considérés comme force de travail. La standardisation technique, l'hégémonie du modèle occidental de consommation, l'extension des réseaux communicationnels et

en relation

  • nations et mondialisations
    1521 mots | 7 pages
  • Mondialisation et états nation
    381 mots | 2 pages
  • La mondialisation et la souveraineté des nations
    10872 mots | 44 pages
  • Mondialisation et securite des nations
    1210 mots | 5 pages
  • Perspective pour l'état nation dans la mondialisation
    731 mots | 3 pages
  • Nations face à la mondialisation
    4198 mots | 17 pages
  • La mondialisation aliène la souveraineté des nations
    767 mots | 4 pages
  • A l'époque de la mondialisation, quel est l'avenir de l'idée de nation?
    2946 mots | 12 pages
  • Droit
    3839 mots | 16 pages
  • La mondialisation aliene la souverainete des etats
    574 mots | 3 pages