La mondialisation et ses ennemis

Pages: 14 (3418 mots) Publié le: 4 janvier 2015
Fiche de lecture
La mondialisation et ses ennemis
Daniel Cohen
Paris : Grasset, 2004. 264 pages

L’auteur
Daniel Cohen est professeur d'économie à l'École normale supérieure, à Paris I et à l'École d'économie de Paris. Il est membre du Conseil d’analyse économique (CAE) auprès du Premier ministre et conseiller scientifique auprès du Centre de développement de l’OCDE. Il a également étéco-directeur du Programme de Macro-économie Internationale du Center for Economic Policy Research (CEPR) à Londres, membre de l'Institut Universitaire de France et membre du Council de l'Association Européenne d'Economie. Editorialiste associé au journal Le Monde, il anime une émission sur France Culture.
Outre La Mondialisation et ses ennemis (2004), il a également publié des ouvrages proposantdiverses approches de l'économie dans la société contemporaine, comme Monnaie, richesse et dette des nations (1987), Les Infortunes de la prospérité (1994), Trois leçons sur la société postindustrielle (2006), et dernièrement La prospérité du vice (2009).
En 1997, il est élu économiste de l'année par le Nouvel Economiste pour Richesse du monde, pauvreté des nations qui a reçu également le prix duLivre d'économie 2000 et le prix Léon Faucher de l'Académie des sciences morales. En 2000, Nos temps modernes est récompensé du prix Synapsis «Mutations et travail». Ces deux ouvrages ont été traduits en plusieurs langues. Côté politique, il s’illustre en tant que membre du Comité d'orientation scientifique de l'association « À gauche, en Europe » fondée par Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn.Il est président du conseil scientifique de la « Fondation Jean Jaurès » et membre du « Siècle ».

Commentaires de l’éditeur
«Les ennemis de la mondialisation se recrutent dans deux camps, que tout sépare mais qui, chacun, entendent donner un sens au désarroi qu'elle nourrit. Le camp des « Mollahs », qui dénoncent l'occidentalisation du monde et la corruption de la « vie moderne ». Celui desennemis du capitalisme, qui critiquent l'extension de son domaine d'influence, l'exploitation des peuples. Malgré leurs différences, ces deux camps se retrouvent dans l'idée que la mondialisation impose un modèle dont les peuples ne veulent pas. La thèse du livre est que c'est plus probablement le contraire qui est vrai. La mondialisation fait voir aux peuples un monde qui bouleverse leursattentes; le drame est qu'elle s'avère totalement incapable de les réaliser. Jamais, par le passé, les moyens de communication, les medias, n'avaient créé une telle conscience planétaire ; jamais les forces économiques n'avaient été autant en retard sur celle-ci. C'est le formidable divorce entre l'attente et la réalité du monde qui signe sa nouveauté radicale. Cela ne doit pas empêcher de porter unregard critique sur les menaces qu'elle fait peser sur l'équilibre écologique et culturel de la planète. Mais cela ne doit pas dispenser pas de comprendre, sans a priori, les forces qu'elle déchaîne aujourd'hui.»

La thèse de l’auteur
La mondialisation apparue les années quatre-vingt est en fait le troisième volet d'une histoire commencée il y cinq cents ans. Les conquistadors de l’Amérique auXVIe siècle et les marchands anglais dans les comptoirs au XIXème sont les acteurs de ces deux premières mondialisations. Daniel Cohen pose un regard original sur la mondialisation et tente de déconstruire un certains nombre d'idées reçues et pointe les contradictions véhiculées sur ce thème.
Contre toutes attentes,l’auteur affirme que la mondialisation n'est pas à l'origine de la misère dumonde et les inégalités entre pays ne trouvent pas leurs origines dans la mondialisation. Il énonce un paradoxe : les pays pauvres ne sont pas pauvres parce qu'ils sont exploités, ils souffrent parce qu'ils ne sont pas suffisamment exploités mais oubliés, inutiles et abandonnés à leur sort. Ils restent simples spectateurs d'une mondialisation dont ils voudraient être acteurs. L'absence d'ouverture...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La mondialisation et ses ennemis
  • La mondialisation et ses ennemis
  • Daniel cohen
  • Comentaires "la mondialisation et ses ennemis" daniel cohen
  • Fiche de lecture daniel cohen : la mondialisation et ses ennemis
  • L ennemi
  • ennemi
  • Ennemi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !