La monnaie

Pages: 25 (6026 mots) Publié le: 6 octobre 2012
LE FACE-A-FACE EURO/DOLLAR
par

Michel DÉVOLUY (*) Un Secrétaire d’Etat au Trésor américain, M. Conally, a pu déclarer : « le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème ». Cette formule, qui traduisait l’hégémonie du dollar dans l’ordre monétaire mondial, n’est plus valable aujourd’hui. De fait, il existe désormais un face-à-face euro/dollar, qui porte sur deux points : le premierréside dans la supériorité de l’une des deux monnaies sur l’autre ; le second, sur le poids relatif de chacune des deux monnaies sur la scène internationale. Nous nous proposons ici d’examiner ces deux points à l’aune de la théorie économique, mais aussi à partir de données politiques et géopolitiques. Dans un premier temps, nous aborderons la question de savoir si l’euro est fort ou faible, questiond’autant plus pertinente que les fluctuations de l’euro et du dollar sont considérables depuis 2003. Ensuite, nous analyserons la diffusion internationale de chacune des deux monnaies. En revanche, nous ne nous lancerons dans aucune prédiction : tout pronostic précis serait hasardeux, car la mise en place d’une nouvelle donne monétaire au niveau international s’inscrit nécessairement dans lalongue durée. Euro fort – ou faible – et taux de change La question de l’euro fort est récurrente depuis la création de la Monnaie unique. Elle était d’ailleurs déjà posée avant le 1 er janvier 1999. Derrière elle, on associe implicitement la « valeur » d’une monnaie à la puissance économique et politique du pays qui la gère (1). Cependant, cette observation est bien trop générale. Il convient toutd’abord de distinguer la valeur interne d’une monnaie de sa valeur externe : au niveau interne, une monnaie est dite forte si son pouvoir d’achat est préservé par le maintien de la stabilité des prix. De ce point de vue, la Monnaie unique apparaît incontestablement comme une monnaie forte, compte tenu de la maîtrise de l’inflation dans la zone euro. La Banque centrale européenne (BCE) peut d’ail-(*) Professeur à l’Université Robert-Schuman (Strasbourg), chaire Jean Monnet « Intégration économique européenne », et directeur de l’Institut des hautes études européennes (IHEE, Strasbourg). (1) Ce thème peut également être abordé à travers la notion d’identité. Cf. Meixing Dai, « L’euro fort et l’identité européenne », in Gilbert Koenig (dir.), L’Euro vecteur d’identité européenne, Pressesuniversitaires de Strasbourg, Strasbourg, 2002, pp. 113-136.

544

michel dévoluy

leurs s’en féliciter, elle dont la mission principale est justement la stabilité des prix. Toutefois, la question se complique lorsqu’on compare les monnaies entre elles, comme c’est le cas ici, avec le dollar. L’instrument de mesure immédiat de la force d’une monnaie est le taux de change. D’après ce critère, lesamples fluctuations du dollar, depuis 1971, date à laquelle ce dernier a cessé d’être convertible en or, devraient laisser penser que le dollar fut alternativement fort ou faible. Or, le dollar a toujours été la monnaie dominante. Par suite, le taux de change n’apparaît pas comme un critère pertinent de mesure de la force d’une monnaie. Par suite, nous proposons d’élaborer notre analyse à partird’autres définitions d’une monnaie forte. Une première définition considère qu’une monnaie est forte si elle est surévaluée par rapport à sa valeur d’équilibre. Cette approche renvoie directement à la théorie économique : il s’agit alors d’identifier les variables fondamentales (les « fondamentaux ») expliquant ce que devrait être le taux de change d’équilibre et ensuite de comprendre pourquoi ilexiste des écarts entre les taux théoriques et les taux effectifs. Une seconde définition distingue une monnaie forte d’une monnaie faible par sa crédibilité en situation d’incertitude : dans cette perspective, une monnaie est désignée comme forte si elle s’avère peu sensible aux mauvaises nouvelles et aux aléas. Moins orthodoxe, cette définition présente le taux de change comme le résultat...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La monnaie
  • La monnaie
  • La monnaie
  • La monnaie
  • La monnaie
  • La Monnaie
  • Monnaie
  • Monnaie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !