La morale

Pages: 43 (10612 mots) Publié le: 25 juin 2012
« La morale est une faiblesse de la cervelle. »
La formule de Rimbaud, qui intervient dans une lettre du début des années 1870, n´invitait certes pas à voir dans la morale un ensemble de représentations et de valeurs dont il faille faire grand cas. Elle identifiait encore moins la morale à un objet dont le philosophe ait à se préoccuper en s´interrogeant sur ce qui la fonde ou sur ce qui lajustifie. Que la morale soit une faiblesse de la cervelle, nous verrons qu´il s´est trouvé des philosophes pour être eux-mêmes bien près de le penser. Non pas, qui plus est, à propos de telle ou telle morale, qui serait moins convaincante ou moins profonde qu´une autre. C´est la morale comme telle qui a pu ainsi être mise en cause, c´est-à-dire tout un ensemble de représentations et de valeurs fixantpour les actions individuelles ou collectives des points de repère susceptibles de faire apparaître quelles actions relèvent du Bien, quelles autres procèdent du Mal. Si toute morale est une stupidité, plutôt que de s´interroger sur ce qui la fonde, il s´agirait alors de tenter d´y échapper, de s´en échapper, de s´y soustraire, voire de détruire ou du moins de déconstruire l´illusion qui nouspousse à lui accorder une quelconque importance et signification pour nous-mêmes et pour les autres.
Les mots de Rimbaud étaient délibérément provocateurs, et font songer de la part d´un adolescent (le poète avait à ce moment seize ou dix-sept ans) à une sorte de « pied de nez » adressé au monde des adultes et à ses valeurs. Il n´en demeure pas moins que des provocations de ce type, ouvrant sur unepure et simple subversion de la morale, exercèrent sur plusieurs générations une forte et durable séduction. Elles ont participé d´une dynamique de désacralisation de la morale qui s´étendit sur plus d´un siècle.
Depuis le début des années 1980, les questions de morale ou d´éthique sont en revanche redevenues fortement présentes dans le champ social. En témoignent de façon particulièrementfrappante les questions soulevées à l´infini par l´essor des biotechnologies (procréation médicalement assistée, transplantation d´organes, voire clonage, etc.) et relevant de ce qu´on appelle la bioéthique. Parce que ces possibilités inédites font surgir de multiples cas de conscience aussi bien pour les experts que pour les particuliers, la relation à la sphère des valeurs morales s´est aujourd´hui, denouveau, complexifiée. Bref, une formule aussi radicale que celle de Rimbaud apparaîtrait désormais bien frappée, certes, mais quelque peu courte. Aujourd´hui, l´interrogation sur les limites de ce qui est moralement acceptable et sur ce qui doit être moralement condamné s´exprime plus sous la forme d´un besoin de refondation que dans les termes d´un appel à la destruction ou à la déconstruction.C´est aux conditions d´une telle refondation qu´il nous faut en premier lieu réfléchir, pour mesurer à quel type de crise survenu dans le rapport à la morale il s´agit ainsi de parer.
I. Crise de la morale ?

1 - Morale et éthique
Avant de réfléchir aux problèmes associés à cette demande de refondation, une précision de vocabulaire s´impose. À ce stade de la réflexion, on ne fera pas dedistinction entre éthique et morale, pour désigner simplement par là, de manière globale, la sphère des valeurs et du discours sur les valeurs. Nous aurons, chemin faisant, l´occasion d´apercevoir qu´au sein de cette sphère l´usage des deux termes peut parfois être différencié, mais ces usages distinctifs sont toujours conventionnels. Entendre par là non pas que de tels usages sont arbitraires etinutiles, mais plutôt qu´ils procèdent d´un choix opéré par tel ou tel philosophe, ou par tel ou tel courant de pensée : on peut assurément décider d´exprimer une distinction conceptuelle que l´on juge bon d´introduire au sein de cette sphère des valeurs en réservant à telle dimension le terme d´éthique, à telle autre le terme de morale. Décision qui peut, le cas échéant, se révéler utile, mais dont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pas le moral
  • Morale
  • La morale.
  • moral
  • La morale
  • La morale
  • Morale
  • La morale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !