La morale

Pages: 11 (2592 mots) Publié le: 14 janvier 2014
Préparations spéciales aux concours P.A.C.E.S
Première Année Commune aux Etudes de Santé
Médecine – Pharmacie – Kinésithérapie – Dentaire – Maïeutique – Manip. Radio
&
E.C.N. Epreuves Classantes Nationales
Conférences d’Internat de Médecine

HISTOIRE DU MEDICAMENT
Introduction
 L’homme pensant (homo sapiens) a toujours préparé des médicaments.
 Préparation empirique, puisscientifique, puis industrielle.

I- 1ère étapes : religion et médecine
 Acte pharmaceutique empirique
 Les hommes cherchent dans la nature les causes de leurs maladies et les moyens d’y remédier
 Prêtres et guérisseurs sont une seule et même personne
ère
 1 ébauche de codification : Chine
Pharmacopée PENN TSRAO : indique comment on doit choisir et récolter les drogues ainsi que leur moded’utilisation
Pharmacopée :
 Une pharmacopée est par définition un ouvrage décrivant les matières premières nécessaires à la fabrication
des médicaments, ainsi que l’art de les fabriquer.
 On parlait également de codex qui correspondait à l’ensemble des matières premières d’origines minérales,
végétales, animales traditionnellement utilisées pour soigner une population donnée.
 Pas toujours facilede transposer à une autre population (Chine (ils vivaient plus longtemps en Chine qu’en
France), Nouvelle-Calédonie < KAWA > (plante antidépresseur, mais en Europe il donne des hépatites toxique
mortelle))

II- 2ème étape : période philosophique
Période : Antiquité grec, ou romaine.
Intérêt que les philosophes portent à la médecine.
1) Aristote
Il essaya une approche logique de descriptiondes symptômes.
C’est une approche méthodique de la médecine qui s’éloigne de la méthode empirique et religieuse. Il s’attaque aux
prêtes et aux croyances qui ne sont pas fondé sur l’observation des symptômes
2) Hippocrate
Il s’occupera essentiellement de médecine et notamment il définira l’éthique médicale : règle de conduite du médecin à
l’égard de ses malades qui se retrouvent dans leserment d’Hippocrate.
3) Gallien
Médecin grec qui vécut à Rome et fut l’auteur de très nombreux ouvrage sur la préparation des médicaments.
A l’origine, de la pharmacie galénique = science de la préparation des médicaments.
Notion d’excipient : Cérat de Gallien (base des crèmes de jours)
Excipient : partie intégrante du médicament.
Cérat : cire (abeille)
Excipient : substance auxiliaire sanseffet thérapeutique notable destiné à permettre la mise en forme des substances
actives. On leur donne aussi le nom d’additif (aromatisant, colorant, édulcorant), adjuvant, véhicules.
Epoque gouverné par la notion de poison : Pharmakon = médicaments = poison
C’est la dose qui fait la différence.
Il n’y a jamais de prise de médicaments sans RISQUE.
SupExam Marseille – 115, rue Sainte Cécile –13005 Marseille – Tél. : 04.91.78.70.42
Ecole privée d’Enseignement Supérieur agréée par le Rectorat d’Aix-Marseille

4) Dioscoride
Donna la liste des plantes usuelles et les moyens de les conserver.
Les ouvrages traduits en arabe furent utilisé tout le moyen-âge.
5) Mithridate
Tyran d’Asie mineur qui habitue progressivement son organisme à des doses de plus en plus importante de poison(mithridatisation). Conséquences, on fabrique des anti-poisons (électuaire), puis des panacées (thériaque).
Panacées : peut contenir des dizaines de principes actifs (drogues).

III- 3ème étapes : expérimentales
Moyen-âge (600-700)  XVII° siècle
Epoque très confuse mais très importante pour la pharmacie.
La profession s’individualise : médecin  apothicaire
1) Influence arabe
Dans le suivides travaux de Dioscoride, des savants d’origine arabe comme Avicenne puis Ibn Al-Baytar (traité des
simples) décrivent de nouvelles drogues (matière première d’origine végétale, animale ou minérale).
Ils inventent la distillation  alcool et l’alchimie (très important car prémices de la chimie).
2) Influence monastique
Les moines :
- Préparent les médicaments (infusés (eau chaude +...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pas le moral
  • La morale
  • Morale
  • La morale.
  • moral
  • La morale
  • La morale
  • Morale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !