La mort à vivre

Pages: 78 (19420 mots) Publié le: 4 août 2010
1

LA MORT À VIVRE
Petit manuel des rites mortuaires

Tel un guide, ce petit fascicule n’a pas l’ambition d’être un catalogue exhaustif. Il vise tout simplement à mettre à la disposition du public les principaux textes de l’exposition - LA MORT A VIVRE, Petit Manuel des rites mortuaires - qui s’est tenue au Musée d’ethnographie de Genève, dans son annexe de Conches, du 28 octobre 1999 au 27août 2000.

Publié sous la responsabilité de Christian Delécraz

Relecture et coordination : Geneviève Perret

Musée d’ethnographie - Genève – 1999, adapté en 2006

2
Table des matières

Avant-propos
Bernard Crettaz, conservateur département Europe du Musée d’ethnographie de Genève, Commissaire de l’exposition « La mort à vivre, petit manuel des rites mortuaires »
ChristianDelécraz assistant conservateur, responsable du MEG Conches
Trois civilisations, trois manuels des rites funéraires Bernard Crettaz
A l’épreuve des faits Bernard Crettaz
La mort au quotidien : tout ce que voulez savoir sans oser le demander Christian Delécraz
Les danses macabre Christophe Gros
Le souffle des ancêtres, la mort en Afrique au sud du Sahara Claude Savary, conservateur dépt. AfriqueDialogue avec les ancêtres à Madagascar Gilles Labarthe
La mort et le monde spirituel des Aborigènes d’Australie Roberta Colombo Dougoud, conservatrice dépt. Océanie Asie : la mort dans la vie, la vie dans la mort.
Jérôme Ducor, conservateur dépt. Asie
Paradoxe de la mort : familiarité, étrangeté, violence Bernard Crettaz - Jean Hategekimana - Dominique Roulin
La mort dans les grandesreligions monothéistes Tariq Ramadan, Islam - Jean Halpérin, Judaïsme Christian Reist, Christianisme
Lexique et bibliographie sommaire Jérôme Ducor

3

4 7 10 12 13 20 23 26 37 39

42

3
Avant-propos
Le thème de la mort choisi pour notre exposition suscite des réactions multiples et contradictoires: peur angoissée, curiosité étrange, attente d'un train fantôme muséographique ou encoreexhibition d'un nouvel âge réconfortant ! Mais que l'on se rassure: il n'y a rien ici d'un grand spectacle macabre. C'est une exposition bien simple que nous présentons dans notre mission de transmission sociale d'un savoir immémorial aux nouvelles générations. Dans toutes les civilisations traditionnelles, on possédait de manière orale ou écrite un manuel des rites mortuaires. La modernitéoccidentale a délaissé ce savoir immémorial, l'abandonnant aux entreprises funéraires. Mais depuis quelques années, un vaste mouvement se dessine qui laisse voir l'émergence d'un bricolage rituel. C'est dans ce mouvement que prennent place notre exposition et nos publications. A quiconque aimerait se doter d'une marche à suivre en cette matière difficile, nous offrons des matériaux de réflexion quiconcernent non seulement l'Occident, mais également les autres continents. Car ce n'est que dans une perspective comparative et multiculturelle que l'on peut aujourd'hui agencer son propre atelier rituel. Ainsi l'exposition "La mort à vivre" du MEG Conches ne prétend en aucune manière énoncer une grande problématique anthropologique. Elle vise un objectif tout simple: permettre à chacun, s'il le désireet s'il le juge utile, de se donner un mode d'emploi pratique et rituel lorsque survient la mort d'un proche. Nous avons voulu "mettre en scène" un sujet grave à l'intention des enseignants et des élèves, des parents et des enfants afin que les uns et les autres assument avec nous la transmission essentielle d'un savoir perdu.

Bernard Crettaz et Christian Delécraz

4
Bernard CrettazTrois civilisations, trois manuels des rites funéraires
L’exposition et la brochure qui l’accompagne poursuivent un objectif simple: permettre à chacun, s'il le désire et s'il le juge utile, de se doter d'un manuel pratique pour affronter la mort d'un proche, ou envisager sa propre mort. Dans les civilisations traditionnelles de nos régions, le manuel des rites était défini par les Églises et les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • « La conscience de la mort nous incite à vivre davantage »
  • vivre a la ville vivre a la compagne
  • pour vivre heureux, faut-il fuir la mort ?
  • Kurosawa : " vivre ce n’est pas attendre la mort "
  • Peut-on apprendre à vivre
  • A toi de vivre ta foi
  • Vivre à 100 &ns
  • vivre en ville a la compagne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !