La mort chez les juifs

Pages: 2 (257 mots) Publié le: 19 février 2013
Le judaïsme adhère à l'existence d'un Dieu unique, l'espérance qu’un jour leur Messie viendra, la survie de l'âme et la résurrection des morts.
Les 7jours de deuil.
Après l’enterrement la personne qui subit la mort d’un proche doit vivre 7 jours de deuil. La période de 7 jours se termine généralementau matin du septième jour. Certains jours sont tellement saints qu’ils annulent la période de deuil comme « Rosh Hashana » le nouvel an du calendrierhébreu.
 1er stade. Une personne qui a appris que l’un de ses proches venait de mourir est considéré comme en état de choc. L’organisation de l’enterrementqui doit avoir lieu rapidement le rend « Patour », c’est a dire qu’il est dispensé de faire les prières ou des bénédictions.
2ème stade. Le deuxièmestade aussi appelé avelout marque le commencement officiel du deuil. Un endeuillé ne peut pas écouter de musique ni fêter des événements joyeux. Lesendeuillés sont le père, la mère, le fils, la fille, le frère, la sœur et le conjoint du défunt.
3ème stade.
Le troisième stade consiste à rester assis àmême le sol et à recevoir les visiteurs. Les visiteurs ne peuvent pas saluer les endeuillés et doivent attendre qu’ils entament la conversation.
4ème stade.Le quatrième stade appelé « Sheloshim » qui signifie 30 consiste à ne pas se raser et ne pas assister a de festin.
5ème stade.
Pendant l’année lesendeuillés doivent reprendre leur rythme de vie quotidien mais ne peuvent toujours pas encore aller à des fêtes et s’amuser comme si de rien n’était.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La mort chez Villon
  • La mort chez simone de beauvoir
  • La mort chez les grecs (version complète)
  • La mort du christ chez saint thomas d'aquin
  • anthologie
  • les juifs
  • Les juifs
  • Juifs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !