La mort de Socrate

2008 mots 9 pages
La mort de Socrate

Histoire du tableau :
Accusé par le gouvernement d'Athènes de nier les dieux et de corrompre les jeunes à travers ses enseignements. Il fut condamné pour plusieurs raisons: introduction de nouvelles divinités, négation des Dieux de la cité ainsi que corruption de la jeunesse athénienne. Socrate (469-399 avant notre ère) a offert le choix de renoncer à ses croyances ou de mourir en buvant une coupe de ciguë. David lui montre prêt à mourir et discourant sur l'immortalité de l'âme avec ses disciples éplorés.
En 399 avant JC, après avoir été accusé par le gouvernement d'Athènes de l'impiété (mépris pour la religion ; athéisme) et de corrompre les jeunes avec ses enseignements, le philosophe Socrate a été jugé, reconnu coupable et on lui a offert le choix de renoncer à ses croyances ou de boire la ciguë(poison) et mourir . Il est mort volontairement pour les principes qui lui étaient cher. L'image, avec son thème stoïque, a été décrite comme déclaration néoclassique la plus parfaite de David.

Les raisons de la production du tableau :
Le tableau a en effet été commandé par Charles-Michel Trudaine de la Sablière, un aristocrate apparemment libéral, conseiller au grand parlement de Paris ainsi que seigneur du Plessis-Franc.

Texte de Lamartine :
Le soleil, se levant aux sommets de l'Hymette,
Du temple de Thésée illuminait le faîte,
Et, frappant de ses feux les murs du Parthénon,
Comme un furtif adieu, glissait dans la prison.
On voyait sur les mers une poupe dorée,
Au bruit des hymnes saints, voguer vers le Pirée,
Et c'était ce vaisseau dont le fatal retour
Devait aux condamnés marquer leur dernier jour ;
Mais la loi défendait qu'on leur ôtât la vie
Tant que le doux soleil éclairait l'Ionie,
De peur que ses rayons, aux vivants destinés,
Par des yeux sans regard ne fussent profanés,
Ou que le malheureux, en fermant sa paupière,
N'eût à pleurer deux fois la vie et la lumière !
Ainsi l'homme exilé du champ de ses aïeux
Part

en relation

  • La mort de socrate
    1932 mots | 8 pages
  • La mort de socrate
    511 mots | 3 pages
  • Socrate et la mort
    2732 mots | 11 pages
  • La mort de socrate
    1487 mots | 6 pages
  • la mort de socrate
    367 mots | 2 pages
  • Socrate et la mort
    354 mots | 2 pages
  • Etude de la mort de socrate
    1068 mots | 5 pages
  • Pourquoi socrate est -il mort ?
    687 mots | 3 pages
  • Platon Phedon La Mort de Socrate
    1267 mots | 6 pages
  • Socrate ne devait pas choisir autre chose que la peine de mort
    777 mots | 4 pages