La mort intime

17832 mots 72 pages
Extrait de "Travailler à l'Université" Françoise Hiraux (Ed.)
Bruylant-Academia s.a. - Louvain-la-Neuve - 2006 pp. 97 - 134

Les cent métiers des Cliniques universitaires Saint-Luc
Hommage au personnel (1976-2006) Jacques MASSION

Le défi de situer le rôle de tous les professionnels et de donner le relief qu’ils méritent aux cent métiers d’une grande institution comme les Cliniques universitaires Saint-Luc est à la hauteur de l’hommage sincère et de la reconnaissance due à ces personnels d’élite que j’ai eu la chance de côtoyer, d’encadrer et de diriger pendant la préparation, l’ouverture en 1976 et les vingt premières années du fonctionnement de cet ensemble universitaire. Le sujet de cette présentation concerne le personnel de soins, administratif, paramédical, technique et ouvrier, dit PATO, des Cliniques universitaires Saint-Luc. Dès lors, je n’évoquerai pas, au fil de ces pages, le rôle capital du corps médical ; en effet, les médecins font partie des personnels académiques ou scientifiques de l’Université. Je tiens à leur redire ici l’admiration et l’attachement que je leur ai toujours témoignés au cours de ma carrière hospitalière. De même, j’associe à cet hommage tout le personnel des Cliniques universitaires de l’UCL à Mont-Godinne qui partagent nos objectifs et avec lesquelles les relations furent toujours étroites. 1. Le contexte
Une organisation complexe

L’hôpital est une organisation complexe. D’abord, parce qu’il prodigue des soins médicaux, infirmiers et paramédicaux, dont la diversité a suivi l’évolution extraordinaire des sciences médicales, de l’application des technologies de pointe au monde hospitalier, et des sciences humaines dans le domaine de la santé. Ensuite, parce que, parallèlement aux soins, l’hôpital assure une série d’autres services ou fonctions administratives, techniques, logistiques et hôtelières impliquant la présence d’une multitude d’autres professionnels. La synergie entre tous, avec l’objectif commun d’excellence au

en relation

  • La mort intime
    2159 mots | 9 pages
  • La mort intime
    811 mots | 4 pages
  • La mort intime
    519 mots | 3 pages
  • La mort intime
    1318 mots | 6 pages
  • La mort intime
    1230 mots | 5 pages
  • La mort intime
    920 mots | 4 pages
  • La mort intime
    371 mots | 2 pages
  • La mort intime
    480 mots | 2 pages
  • La mort intime
    683 mots | 3 pages
  • La mort intime
    324 mots | 2 pages