La mort intime

811 mots 4 pages
1- Références de l’ouvrage

« La Mort Intime » de Marie De Hennezel des éditions Robert Laffont (de1995) chez POKET.

2- Les raisons du choix de se livre

Tout d’abord je tiens à dire que je ne suis pas une assidu des livres, mais j’espère le devenir grâce a ma formation. Mon choix c’est porter sur cette ouvrage car il m’est arrivé d’être confronter a des résident en fin de vie de part mon métier et dans ma vie personnel. Je me suis souvent demander comment les accompagner dans leurs derniers moments et ce livre me semblait être un bon ouvrage pour commencer dans ma quête de recherche sur ce sujet.

2

3- Présentation de l’auteur

Titulaire d’un DESS de psychologie clinique et d’un DEA de psychanalyse, Marie De Hennezel est née le 5 août 1946 à Lyon. Elle à travaillé pendant dix ans dans la première unité de soins palliatifs de France (l’accompagnement aux mourants). Elle anime depuis des conférences et des séminaires de formation à «L’accompagnement de la fin de vie », en France comme à l’étranger. Elle a été pendant cinq ans chargée de mission auprès du Ministère de la Santé et elle est l’auteur de deux rapports ministériels sur les conditions de prise en charge de la fin de vie.

4- Présentation du thème général du livre

C’est l'expérience acquise dans ce service que relate Marie De Hennzel dans 'La Mort intime' (1995), préfacé par François Mitterrand, quelques mois avant sa mort. Elle y raconte aussi certains moments forts vécus pendant les deux ans (1990-1992) qu'elle a passés au sein de l'unité de soins sida, dirigée par le docteur Tristane de Beaumont à l'hôpital Notre Dame de Bon Secours. C'est l'époque noire du sida, où de nombreux jeunes gens meurent dans les hôpitaux, remettant en question médecins et soignants démunis, car trop pris dans l'illusion de la toute-puissance médicale.

3
Présentation du contenu

Ce

en relation

  • La mort intime
    1318 mots | 6 pages
  • La mort intime
    920 mots | 4 pages
  • La mort intime
    1230 mots | 5 pages
  • La mort intime
    2159 mots | 9 pages
  • La mort intime
    519 mots | 3 pages
  • La mort intime
    371 mots | 2 pages
  • La mort intime
    480 mots | 2 pages
  • La mort intime
    683 mots | 3 pages
  • La mort intime
    324 mots | 2 pages
  • La mort intime
    17832 mots | 72 pages