La mort d'emma - mme bovary (fait par tony)

1382 mots 6 pages
Introduction:

Gustave Flaubert fût un écrivain français né en 1821 et mort en 1880. Il est un prosateur de premier plan de la deuxième moitié du XIX ème siècle et a marqué la littérature française par la profondeur de ses analyses psychologiques et par la force de son style dans de grands romans comme Mme Bovary (1857) et L’Education sentimentale en 1869.

Mme Bovary est l’histoire d’une jeune femme, Emma, qui, à cause de son esprit romantique, doit vivre la réalité en se réfugiant dans des lectures et des amants. L’extrait qu’on va commenter …

Problématique: Quelle représentation de la mort d'Emma Flaubert donne-t-il?

I/ Spectacle de l'agonie

A/ Différents points de vue

- L'agonie d'Emma est présentée sous trois regards: celui d'Emma, Charles et le narrateur.

- Emma offre une vision interne de l'agonie, Charles une vision externe et le narrateur une vision globale. Cet éventail de points de vue permettra une description minutieuse de l'agonie d'Emma. Le réalisme consiste souvent en une multiplication des points de vue.

-"j'étouffe!", "Enlève-le! dit-elle vivement; jette-le!", des phrases courtes et vives à travers des nombreuses exclamations caractérisent le discours d'Emma. Elle apporte une approche réelle de sa souffrance au lecteur: rien de mieux qu'écouter les lamentations du malade lui-même.

- "C'est extraordinaire! c'est singulier! répéta-t-il" , "Il se recula tout effrayé", "Il la questionna; elle ne répondit pas", les interventions de Charles expriment l'horrible état d'Emma. Il permet aussi une approche un peu plus médicale : "Charles observa qu'il y avait au fond de la cuvette une sorte de gravier blanc, attaché aux parois de la porcelaine".

- Le narrateur permet la focalisation des sens d'Emma: "Une saveur âcre", "elle entendait le battement de la pendule", "Elle s'épiait curieusement", "elle sentait un froid de glace".

B/ Le système énonciatif: le narrateur

a) Discours direct

- L'utilisation du discours direct

en relation

  • Confession d'une femme
    3294 mots | 14 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages
  • Ma beauté
    217342 mots | 870 pages