La mort

403 mots 2 pages
Tout ce qui a un début a une fin, la vie de l’être humain est un bon exemple. Elle débute par la naissance, cette période qui rend tout le monde heureux, mais elle finie par la mort, qui au contraire, rend tout le monde triste.
La mort, qui peut trouver un sens, une signification, ou une définition à ce mot indéfinissable, peut être que chacun d’entre nous va la définir selon sa manière, mais une seule vérité qui se manifeste, une vérité que personne ne peut la nier, c’est que à chaque fois qu’on pense à la mort, ou même lorsqu’on prononce ce mot, un malaise intense, une peur extrême nous envahis, pourquoi pas ? et la mort est la seule chose face auquel on peut rien faire , c’est la seule réalité ou plutôt le seul cauchemar qui peut interrompre un beau rêve , une réalité merveilleuse, un bonheur vécu .
Que peut être la mort, s’elle n’était pas une fin malheureuse ? Qu’est ce qu’elle peut apporter avec elle à part la douleur, la tristesse, le malheur et tous les sentiments du chagrin.
Cependant, il est clair que tout être humain aura cette fin, et que nul qui que se soit, homme ou femme, pauvre ou riche, vieux ou jeune, beau ou laid, ne pourra échapper à cette fin , puisqu’on boira tous du même verre, a savoir la mort.

Et dans ce sens, il faut citer l’exemple d’une des fameuses œuvres de Gibran « le Prophète », dans laquelle Gibran fait allusion à la mort.
L’œuvre commence par un prochain voyage, un départ qui se déclenche « La mer qui appelle tout à elle, m’appelle aussi. » qui veut dire que la mort qui appelle tout à elle, m’appelle aussi.
Cela n’a qu’un seul sens, c’est que même le prophète sera appelle par la mort, cette dernière qui peut être un moyen de mesure d’amour, puisqu’au moment de la mort, c'est-à-dire de la séparation qu’on peut savoir à quel point on aime celui qui nous quittera pour toujours « L’amour ignore sa profondeur jusqu’à l’heure de la séparation. »
Pourtant, il existe un lien entre la mort et la vie qui sont une, comme le

en relation

  • La mort
    2479 mots | 10 pages
  • La mort
    666 mots | 3 pages
  • La mort
    1264 mots | 6 pages
  • La mort
    500 mots | 2 pages
  • La mort
    762 mots | 4 pages
  • La mort
    715 mots | 3 pages
  • La mort
    1383 mots | 6 pages
  • La mort
    252 mots | 2 pages
  • la mort
    1239 mots | 5 pages
  • La mort
    2354 mots | 10 pages